L’UEFA lance une enquête sur Manchester City pour d’éventuelles violations du fair-play financier

Abou Dhabi – autrement dit le cheikh Mansour, propriétaire du club – a “apporté la somme hallucinante de 2,7 milliards d’euros” à Manchester City en sept ans, “grâce à son actionnaire et à des contrats de sponsoring surévalués”, assuraient les journaliste des “Football Leaks” (à partir de hacking). L’UEFA a décidé d’ouvrir une enquête contre le club anglais pour “violations présumées” du Fair-Play Financier, rendues publiques par divers médias.”

“La chambre d’investigation de l’instance de contrôle financier des clubs de l’UEFA a ouvert aujourd’hui une enquête formelle à l’encontre de Manchester City FC pour d’éventuelles violations du règlement relatif au fair-play financier”, a fait savoir l’instance européenne.

Les Citizens ont rapidement apporté une réponse à cette annonce : “Manchester City accueille l’ouverture d’une enquête officielle de l’UEFA comme une occasion de mettre fin aux spéculations résultant du piratage illégal et de la publication hors contexte des mails de City. […] L’accusation d’irrégularités financières est entièrement fausse. Les comptes publiés par le club sont complets et relèvent d’enregistrements légaux et réglementaires.

Destiné à protéger d’eux-mêmes les clubs en matière de comptes, le Fair-Play Financier de l’UEFA semble avoir toujours des choix très ciblés. Un “deux poids et deux mesures” qui lasse aussi à Paris (lire ici).

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée