Pour Lannoy, le pénalty accordé à Manchester United est “sévère mais pas scandaleux”

Après la défaite du Paris Saint-Germain face à Manchester United (1-3), les avis divergent concernant le pénalty accordé aux Red Devils en fin de rencontre (90+3e). Au contraire de l’arbitre anglais Mark Clattenburg – qui n’aurait pas sifflé ce pénalty contre le PSG – Stéphane Lannoy, a jugé que le pénalty était “sévère mais pas scandaleux”. L’ancien arbitre français a notamment énuméré les critères pour accorder un pénalty.

“D’abord cette intentionnalité. Y a-t-il une intention réelle de toucher le ballon de la main ou pas ? Ça c’est la première question. La deuxième question, c’est la distance. Est-ce que le joueur est en capacité d’éviter le contact ou pas ? Ensuite, est-ce qu’il augmente sa surface corporelle pour éviter, par exemple, que le ballon prenne la direction du but ? Il y a tout un tas de critère comme ça.” a indiqué Lannoy sur les ondes de RMC Sport.

Enfin, Lannoy a jugé le cas spécifique de Kimpembe, coupable de la faute main. Alors, il n’a l’intention de faire main. Moi, j’ai dit hier soir que je trouvais ce pénalty extrêmement sévère parce que premièrement, le ballon ne va pas clairement en direction du but, donc c’est un premier critère. Dans la prise de décision, si le défenseur augmente sa surface corporelle pour éviter que le ballon aille dans le but, on peut se douter de l’intention volontaire d’augmenter sa surface de contact (…) C’est sévère mais absolument pas scandaleux parce que le geste du défenseur n’est pas forcément naturel.”

À propos Murvin Armoogum

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée