Platini

Pour Platini, ce penalty accordé à Manchester United pose vraiment problème

Dans un entretien accordé au JDD, l’ancien président de l’UEFA, Michel Platini, prend l’exemple du penalty donné à Manchester United, aux dépens du PSG (1-3), en toute fin de match au Parc des Princes, après sollicitation du VAR, pour expliquer le danger que représente l’arbitrage vidéo envers l’esprit du jeu.

“En l’occurrence, le joueur (Kimpembe) se retourne et le ballon vient lui taper le bras. C’est involontaire. L’arbitre a fait ce qu’il devait faire en sifflant corner, et puis des gens lui ont dit qu’il devait y regarder de plus près. Or, décréter que tout contact de la main doit être sanctionné d’un penalty, c’est aller contre l’esprit du football, contre le jeu. Et ça risque de conduire à des situations où, plutôt que d’ajuster leur centre ou leur tir, les joueurs vont d’abord viser la main du défenseur. Quand on fait appel à la vidéo, les quatre mecs dans leur camion se soucient plus de voir s’il y a eu main plutôt que faute (de main). Non, toucher ne signifie pas forcément faire faute.” 

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée