PSG 1er mars 2019

Revue de presse PSG : Paredes, cambriolages, Cavani, Nsoki, Neymar, tirage, sponsors…

Vu et lu au sujet du PSG ce vendredi 1er mars 2019 dans la presse hexagonale.

“Forcément, il ne reste (presque) que du lourd. Mais le tirage au sort des demi-finales de la Coupe de France a décidé, hier, que les deux plus gros poissons ne se croiseraient pas ailleurs qu’au Stade de France le 27 avril, s’ils arrivent jusque-là, écrit La Dépêche du Midi. Pour se hisser jusqu’à la finale, le PSG, quadruple tenant du titre et favori à sa propre succession, a eu la faveur du hasard, puisqu’il recevra Nantes au Parc ou se déplacera sur la pelouse du Petit Poucet, Vitré (N2). Les deux clubs s’affrontent mercredi prochain.”

L’Equipe

“Depuis fin novembre, plusieurs joueurs du PSG ont été cambriolés pour un préjudice total de plusieurs millions d’euros. Les auteurs étaient particulièrement bien renseignés sur les domiciles de leurs victimes”, explique L’Equipe. “Plusieurs hypothèses sont envisagées, avance un proche de l’affaire. Il est possible que les joueurs visés aient été suivis depuis le Camp des Loges jusqu’à leur domicile. Leur résidence a ensuite pu faire l’objet de minutieux repérages. L’un des faits concernant Choupo-Moting pourrait être l’œuvre d’une équipe venue là sans savoir qu’il s’agissait du domicile d’un joueur du PSG.” En revanche, pour le fric-frac dont a été victime Thiago Silva, il semblerait avoir été commis par “une équipe structurée et très bien renseignée sur la disposition des lieux”.

Rayon sport, il est question de Leandro Paredes : “Titularisé à trois reprises en dix jours, il a laissé une première impression contrastée, qui confirme son profil : des promesses balle au pied, des carences sans, juge L’Equipe Tuchel veut des joueurs capables de mettre du rythme, de la vitesse, dans la préparation de l’action. Dans ce domaine, Paredes n’a pas donné d’énormes garanties. En bon « regista », il se positionne entre ou à proximité de ses centraux. […] Sur les quelques rares séquences de jeu sous pression, il n’a pas laissé un immense souvenir. Paredes ne fuit pas le duel mais il n’a pas une culture défensive développée. En un contre un, dès que cela accélère, il apparaît friable. […] Sur les transitions défensives, s’il est attentif dans la couverture de la profondeur, il manque encore d’intensité. Sûrement dû aussi à une condition physique pas encore optimale.”

Rayon infirmerie, Edinson Cavani n’a pas repris l’entraînement collectif. Stanley Nsoki est touché aux adducteurs. Et “les nouvelles concernant Neymar, attendu en début de semaine à Paris, sont plutôt positives. Le Brésilien peut marcher sans douleurs”, rapporte le journal.

Le Parisien

“Avec 6 renouvellements de contrat et 7 nouveaux partenariats signés cette saison, le PSG développe ses ressources liées au sponsoring de façon exponentielle, observe Le Parisien. Le plus spectaculaire est bien sûr celui avec Accor, signé pour trois ans au minimum. Il se place « dans le top 3 européen » selon Marc Armstrong, le directeur du sponsoring du club.
Le PSG va donc toucher plus que le Barça, qui perçoit 55M€ pour afficher Rakuten. Le deal spectaculaire s’élève même à plus de 60M€ par saison, sans pour autant atteindre les 70M€. Cette somme inclut les prestations complémentaires, comme le naming des tournées d’été ou des affichages sur les panneaux lumineux du Parc des Princes. […] Les signatures récentes illustrent la stratégie du PSG : maintenir un nombre de partenaires assez restreint (autour de 20 marques), tout en augmentant les tarifs. […] La croissance des revenus de sponsoring est une volonté et un impératif pour le PSG, qui doit répondre aux exigences d’équilibre de ses comptes dans le cadre du fair-play financier. […] Le PSG continue d’explorer des pistes, comme la réflexion autour du naming du Parc des Princes le démontre. Le prix du nouveau contrat de Puma avec Manchester City, 75M€ par saison, fait sans doute saliver le PSG, qui perçoit 25M€ par an de la part de Nike jusqu’en 2022. C’est le prochain grand dossier du club. […] La réussite financière du PSG paraît aujourd’hui en avance sur ses succès sportifs au niveau continental.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters