PSG 27 mars 2019

Revue de presse PSG : Rabiot, Florentino, Bleus, UWCL, CUP, affaire dite de fichage ethnique…

Vu et lu au sujet du PSG ce mercredi 27 mars 2019 dans la presse hexagonale.

“C’est un coup de foudre qui dure : lors de leurs années d’interdiction du Parc des Princes, les ultras du PSG ont noué avec l’équipe féminine une relation particulière, pour le meilleur et pour le pire, publie l’AFP. Pour le match, ce mercredi, le Collectif prévoit de réagir en grand : des 11.000 spectateurs attendus par le club, 2.000 sont des membres du CUP, pour la plus grande affluence de la saison au stade Jean-Bouin, juste à côté du Parc des Princes, où les garçons ont quitté sous les huées la Ligue des champions.[…] Les Parisiennes sont dos au mur avant d’accueillir Chelsea. Battues 2-0 à l’aller, les joueuses d’Olivier Echouafni devront réaliser un exploit pour atteindre les demi-finales.”

L’Equipe

“Mis à pied, Adrien Rabiot est reçu par ses dirigeants aujourd’hui. Son contrat pourrait être rompu, affirme L’Equipe. Après l’entretien, trois possibilités s’offrent à la direction. Considérer qu’il n’y a pas lieu d’aller plus loin – c’est peu envisageable -, la transformer en mise à pied disciplinaire ou enfin rompre son contrat, qui s’achève au 30 juin prochain. […] La décision de l’employeur ne sera pas connue avant « un jour franc » selon le code du travail, c’est-à-dire pas avant vendredi vraisemblablement. Le PSG a jusqu’à un mois pour notifier sa décision à son employé. S’il acte de se séparer de Rabiot, avant de l’avertir, il doit au préalable saisir la commission juridique de la LFP pour une tentative de conciliation. C’est le règlement. […] Quelle que soit la décision, à la lumière des propos de Véronique Rabiot, ce dossier aura une suite judiciaire. L’entourage du joueur pourrait attaquer le PSG et notamment Antero Henrique, pour harcèlement.”

“À la suite de l’enquête ouverte par le parquet de Paris pour “discrimination fondée sur l’origine, l’ethnie ou la nationalité” après l’affaire dite de fichage ethnique au PSG, les policiers ont multiplié les interrogatoires ces dernières semaines. De nombreux salariés du club ont été entendus. Selon une source proche de l’enquête, on se dirige vers un renvoi devant le tribunal correctionnel de Paris, rapporte L’Equipe. Notamment en raison de la plainte contre X pour « discrimination » et pour « collecte et traitement de données à caractère personnel faisant apparaître les origines raciales ou ethniques » déposée par la Ligue des droits de l’homme et du travail fourni par les enquêteurs.”

Le Parisien

Au sujet du cas Rabiot, “une simple sanction financière serait dans l’air”, explique Le Parisien. “Le sens profond de la démarche du PSG semble assez mystérieux.”

“Le PSG suit de très près Florentino Luis, un jeune milieu de terrain (19 ans) de Benfica, un vrai numéro 6 !, écrit le quotidien francilien. Droitier de bonne taille (1,84 m), à l’aise dans les duels comme dans la construction du jeu, il promet d’éclater au grand jour dans les prochaines saisons à ce poste de sentinelle. Des contacts ont déjà été établis entre la direction sportive parisienne et Bruno Carvalho, le conseiller du joueur, en vue d’un transfert cet été. Quitte à ce que l’opération soit assortie d’un prêt d’un an au sein de son club formateur. Sous contrat jusqu’en 2023, Florentino dispose d’une clause libératoire fixée à 60M€. Un montant indicatif qui n’exclut pas une négociation avec le club.”

Rayon mercato toujours, Le Parisien se penche sur les Bleus. Au sujet d’Antoine Griezmann (clause libératoire de 120M€), on peut lire : ”
“Le Barça en rêve, le PSG reste à l’affût en cas de départ de Cavani.” Et sur Raphael Varane : “Il demeure l’un des meilleurs défenseurs au monde, et son transfert est estimé à 80 M€, une somme dont disposent les cinq ou six clubs potentiellement capables de l’accueillir, des deux Manchester au PSG, en passant par la Juventus.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée