PSG 28 mars 2019

Revue de presse PSG : Tuchel, Rabiot, Kimpembe, Parisiennes, ICC, Real…

Vu et lu au sujet du PSG ce jeudi 28 mars 2019 dans la presse hexagonale.

Adrien Rabiot, mis à pied à titre conservatoire, “a rencontré hier après-midi comme prévu la direction du PSG pour un entretien préalable dont l’issue n’est pas connue. Il ne faut pas s’attendre à une décision dans la foulée: la loi exige un délai entre deux jours ouvrables et un mois pour notifier la sanction, rappelle l’AFP. Rabiot, costume noir et baskets, s’est présenté accompagné, comme la procédure le stipule, par un autre salarié du PSG.[…] L’issue ultime serait son licenciement, qui signifierait son départ immédiat du PSG à trois mois du terme de son contrat. Un autre scénario lui serait plus favorable, en cas de blâme, d’avertissement, ou de mise à pied disciplinaire, limitée dans le temps et avec retenue de salaire, qui lui permettront de finir la saison avec le groupe. Par contre, les amendes et autres sanctions pécuniaires sont interdites par la loi. S’il licencie Rabiot, le PSG n’aura pas pour autant tiré un trait sur ce dossier qui l’empoisonne depuis des semaines. Le joueur peut se défendre en saisissant la commission juridique de la Ligue ou le conseil des prud’hommes, lequel cas prolongerait le litige de plusieurs mois. Le PSG peut aussi réintégrer Rabiot, et mettre en sourdine le dossier jusqu’à l’expiration du contrat fin juin.”

L’Equipe

A peine ouvert le journal L’Equipe, on trouve le onze possible du Real Madrid version 2019-2020 avec Adrien Rabiot et Kylian Mbappé. Et on se dit : “Tiens, L’Equipe provoque le PSG”… Alors passons à la page 5.

L’Equipe

Thomas Tuchel “et le PSG sont tombés d’accord sur une prolongation de contrat d’un an”, lit-on. Soit jusqu’en 2021. “Quel entraîneur, aujourd’hui, pourrait le remplacer? Le tour d’Europe est vite fait. Alors, al-Khelaïfi n’avait pas d’autre choix que de sécuriser la situation d’un coach dans lequel tout le monde au club croit fort, de l’actionnaire aux joueurs, du directeur général à l’intendant. Même Antero Henrique a plaidé en faveur d’une prolongation sans que l’on sache si c’était par conviction ou par opportunisme. […] Sa prolongation sera évidemment assortie d’une revalorisation salariale substantielle (il perçoit actuellement 420.000 euros mensuels).”

“Si le PSG ira bien en Asie cet été pour sa traditionnelle tournée, il ne participera pas à l’International Champions Cup (ICC), rapporte Arnaud Hermant. L’organisateur de ce tournoi a communiqué hier les affiches de l’édition 2019 sans Paris. Le PSG devrait quand même disputer deux rencontres, en Chine notamment, avant le Trophée des champions à Shenzhen, le 27 juillet.”

Enfin, on peut lire que Neymar est resté hier en salle et qu’Edinson Cavani a travaillé avec un préparateur physique. “Si les internationaux français (Areola, Kurzawa, Kimpembe, Mbappé) ont retrouvé le camp des Loges, ce n’est pas le cas de Verratti, ni des Brésiliens (Thiago Silva, Marquinhos). Ils ont bénéficié d’une journée de repos juste après leur dernier match et sont attendus aujourd’hui.”

Le Parisien

Presnel Kimpembe “a une fâcheuse tendance à multiplier les petits excès de vitesse et autres infractions. Au point… de ne plus avoir le moindre point sur son permis de conduire. Alors, quand trois radars automatiques figent l’image d’une de ses voitures dépassant les limites de vitesse autorisées, le tribunal de police sort le carton rouge. D’autant qu’il nie être l’auteur de ces infractions, explique Le Parisien. La sanction tombe : il est condamné à 750 € d’amende pour chacun des faits, soit 3 000 €. « Et comme il a menti pour au moins une des infractions en désignant sa tante, ça devient un faux », souligne une source proche du dossier. Le joueur a perdu. Il risque désormais des poursuites devant le tribunal correctionnel.”

Enfin, il est question de l’élimination cruelle des Parisiennes en toute fin de match contre Chelsea. La malédiction qui plane au-dessus de Paris en Ligue des champions a encore frappé, commente le quotidien francilien.
Cette fois, c’est Kirby qui a éteint Jean-Bouin dans le temps additionnel.”

La Dépêche

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée