Roustan

Roustan : “Ce sont des problèmes de personnes et tu as le sentiment qu’ils veulent se le faire Rabiot”

La sortie médiatique de Véronique Rabiot (voir ici) révèle surtout des crispations humaines, des rancœurs entre les dirigeants du PSG, le joueur et son clan, juge Didier Roustan. Le journaliste sent que le club a surtout “envie de se le faire”.

“En fait, c’est un problème de personnes. Et tu as le sentiment qu’ils veulent se le faire. Ils veulent aussi lui enlever la prime d’éthique en mars parce qu’il était en boite… Mais c’est un pestiféré. Il sait qu’il ne jouera pas, il fait ce qu’il veut. Rien dans son contrat ne dit qu’il doit être couché ou devant sa télé. C’est peut-être un peu maladroit surtout que le PSG s’était incliné dans la situation qu’on connait. Mais le gars il ne fait rien de mal. On sent qu’à la moindre petite chose qui bouge…” a commenté le journaliste sur la chaîne L’Equipe. “Elle dit un truc juste, il passe pour le diable incarné, mais alors pourquoi avoir voulu le prolonger ? L’image d’Adrien Rabiot est brouillée par rapport à certaines choses avec l’équipe de France, un retard à la veille de la finale de la Coupe de France… Il n’est peut-être pas simple à gérer comme gars. Cette histoire est bancale. Et le PSG en a fait une affaire personnelle. Mais il y a des tas de cracks qui sont allés au bout de leur contrat et qui ont joué jusqu’à la fin!”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée