Tuchel

Tuchel : « Honnêtement, si nos supporters ne nous encouragent pas, ce n’est pas mérité »

Dimanche (21h), le Paris Saint-Germain affronte l’Olympique de Marseille au Parc des Princes dans le cadre de la 29e journée de Ligue 1. À la veille de cette rencontre, Thomas Tuchel, l’entraîneur parisien, était devant les médias. Extraits choisis.

Groupe

« Cavani, Draxler et Neymar sont blessés et indisponibles pour demain. Les autres joueurs sont disponibles. »

Marseille

« Ils sont en forme. Ils ont gagné plusieurs matches, ils ont gagné en qualité et confiance, c’est un match difficile. On doit jouer à notre meilleur niveau. Ils ont eu beaucoup de résultats en 4-4-2, avec les deux attaquants : Germain et Balotelli, ils sont très dangereux. Il y a beaucoup de joueurs dans la surface, on doit défendre haut et être attentifs aux centres marseillais. On veut contrôler le match, avec notre rythme et de la confiance pour continuer à gagner. »

Match du rachat avec les supporters ?

« Nous avons fait beaucoup de bonnes choses devant les supporters. Nous avons eu une défaite contre Manchester, c’est très triste pour eux et pour nous. On comprend mais en même temps si on peut gagner demain, ça ne change pas qu’on ne jouera pas les quarts de finale de la Ligue des champions. On joue pour gagner dans un club comme le PSG. Il y a des grands matches dans une saison, c’est un match spécial contre Marseille. On est calmes, on a gagné à Marseille mais c’est du passé. Maintenant, c’est le match de demain et nous sommes prêts pour ça. »

Accueil des supporters

« Honnêtement, si nos supporters ne nous encouragent pas, ce n’est pas mérité. Ils sont tristes et déçus, je le comprends mais nous sommes encore plus tristes. Ce n’est pas possible de jouer 10 minutes sans les supporters, c’est absolument important d’avoir une ambiance qui peut nous pousser et nous donner de la confiance. Une utilisation du VAR dans la dernière minute et maintenant c’est fini ? Non, ce n’est pas mérité. Ils sont déçus mais ce n’est pas nécessaire de le montrer encore et encore. Les plus déçus, c’est nous. On est ensemble, le staff, l’équipe et les supporters. J’espère qu’ils vont changer leur opinion et pousser dès les premières minutes. On doit recommencer. »

Des joueurs qui manquent de caractère ?

« C’est très facile de dire ça. Je dois défendre mon staff et mon équipe. En Allemagne c’est la même chose : toujours le caractère. Je suis ici depuis 8 mois, ce n’est pas mon avis. On a montré notre caractère contre Naples, Liverpool, à Old Trafford, on a gagné presque tous les matches de Ligue 1, ça ne marche pas comme ça. Les anciens joueurs qui parlent de ça ont-ils gagné la Ligue des champions ? Je ne crois pas. Si c’est le cas qu’ils viennent nous aider. »

Neymar

« Il est bien. Il est avec nous à l’entraînement. On doit être attentifs. On ne peut pas prendre de risque. Il doit travailler avec le kiné et le docteur. Il est dans le vestiaire et ça change des choses, c’est bien qu’il soit avec nous. Je ne sais pas quand il va revenir mais je ne veux pas mettre la pression sur mon staff. On doit être patients. Il doit se sentir bien quand il fera son retour. »

Prolongation de contrat ?

« Nous sommes en discussion. Nous avons parlé avant le match de Lille et nous n’avons pas trouvé un accord mais on parle. J’ai dit que ce n’est pas possible de parler entre le match contre Lyon et Marseille, il y a trop de matches. Une trêve va arriver pour continuer la discussion. »

Balotelli

« Avec lui, ils sont toujours dans la surface. C’est un joueur fixe, toujours dangereux. Ça a beaucoup changé pour eux et on doit être attentifs. Nous ne le craignons pas, on le respecte. Ils sont dans une bonne phase mais je ne peux parler de l’arrivée de Balotelli, de ce qui a changé. Ils ont un bon entraîneur avec de la qualité. Je ne sais pas si c’est Balotelli qui est le joueur-clé depuis leur changement de mentalité. Je m’attends à un match serré et difficile, c’est bien, c’est un grand défi. Mon équipe est prête pour ce grand match à la maison. »

À propos Antoine Grasland

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée