Tuchel

Tuchel : “Ce n’est pas possible de faire trois erreurs individuelles comme ça”

Décidément, la fin de saison du Paris Saint-Germain est un véritable calvaire. Le club de la capitale s’est incliné, ce soir, pour la troisième fois consécutive à l’extérieur en Ligue 1 sur la pelouse du Montpellier Hérault (2-3). Une première depuis la saison 2009-2010. En conférence de presse d’après-match, le coach parisien Thomas Tuchel est revenu en détails sur ce nouvel échec, dans des propos relayés par L’Equipe.

Des explications à cette nouvelle défaite ?

Oui, j’ai des explications. On a fait des erreurs individuelles, et des grandes. Dans ces conditions, c’est difficile de gagner un match à Montpellier. C’est une équipe très forte et agressive. Ce n’est pas possible de faire trois erreurs individuelles comme ça. La situation est toujours la même. On est ici avec 15 joueurs plus deux jeunes du centre de formation (Zagre et Mbe Soh, ndlr), car tout le monde est blessé. C’est une situation qui dure depuis février et c’est trop long. On joue avec des joueurs qui ont été blessés 10 semaines et qui rejouent après seulement deux entraînements. Les joueurs sont trop utilisés et le risque augmente à chaque match.

Les erreurs de Kimpembe et Paredes ?

Kimpembe a trop joué. Il y a des jours comme aujourd’hui où tu as l’impression que c’est trop difficile. Je ne vais pas dire qu’il est coupable, il était là pendant les dernières semaines (…) Paredes a joué beaucoup aussi. Il est arrivé avec nous en cours de saison. C’est un mélange. Buffon a fait cette relance rapide et Paredes n’était pas prêt.

Pressé d’être à la fin de la saison ?

Si on travaille pour le PSG, c’est une mauvaise question. La saison est finie après le match contre Reims et pas avant. Si on est des sportifs professionnels, ce n’est pas fini quand on veut que ce soit fini. On doit montrer, on n’a pas le choix. On ne peut pas laisser finir cette saison comme ça.

À propos Murvin Armoogum

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée