Rabesandratana
Crédit photo / Radiofrance - Christophe Abramowitz

Rabesandratana estime que le match de Nice permet de tirer des enseignements

Le PSG n’a pas réalisé le meilleur match de sa saison hier contre Nice (1-1). Ce match peut tout de même permettre de tirer des enseignements comme l’explique Eric Rabesandratana.

Le match amical d’hier comme le dirait Tuchel a permis de tirer des enseignements. Une seule victoire sur les sept derniers matches, le PSG ne nous avait pas habitué à ça. La seule chose que l’on peut faire, c’est tirer des enseignements. Les joueurs sont en vacances mais peu importe, on peut quand même tirer des conclusions de ce match“, indique l’ancien Parisien (1997-2001) dans sa chronique sur France Bleu Paris. “Cavani, il n’a plus aucune considération, plus personne ne joue avec lui, c’est dramatique pour moi. Pour son bien, il doit partir. […]Le club n’est pas à la hauteur d’Edi. Draxler, c’est le syndrome de l’éternel espoir. On attend toujours qu’il explose et qu’ils nous éblouissent. Il le fait mais une fois tous les tremblements de terre. Ce n’est pas assez pour aider le club, il faut vraiment se pencher sur le cas Draxler. Il vaut mieux pour lui qu’il parte. Ce ne sera jamais mieux de ce qu’il a fait jusqu’à maintenant.

Rabesandratana a ensuite fait la liste des joueurs qui devraient partir. “Kurzawa, Meunier, Nkunku, Nsoki, Choupo, doivent ou vont certainement partir. Kehrer et Kimpembe, je les mets dans le même sac, ils doivent être pris en main par l’entraîneur et finir leur formation et tactique et dans l’appréhension de certaines situations défensives. Si on ne fait pas ça, sincèrement pour moi, il faut les faire partir.

Retranscription Canal Supporters

À propos Guillaume De Freitas

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée