PSG 28 mai 2019

Revue de presse PSG : Antero Henrique, Leonardo, Doha, mercato…

Vu et lu au sujet du PSG ce mardi 28 mai 2019 dans la presse hexagonale.

Le Parisien

Antero Henrique “est au Qatar pour discuter du mercato. Leonardo, qui va quitter ses fonctions à l’AC Milan, est loin d’être sur le chemin du retour dans le club de la capitale” synthétise Le Parisien. “Le maintien en place du triumvirat Al-Khelaïfi-Henrique-Tuchel constitue la tendance lourde de cette fin de saison. […] Mais la relative urgence de son déplacement indique peut-être le recrutement ou le départ d’une star. […] Cependant, pour la première fois depuis son départ en 2013 du PSG, certains dirigeants parisiens n’excluent pas un retour de Leonardo dans un rôle d’influence pour un homme qui partage peu le pouvoir et la lumière. Selon des proches de Leonardo, en revanche, aucune décision sur son avenir immédiat n’a été prise par l’intéressé, dont le retour dans la coulisse parisienne est souvent espéré par une majorité de supporters.”

L’Equipe

Antero Henrique “était à Doha, hier, pour une réunion avec son président, et le cheikh. Rien n’a filtré de ce rendez-vous, qui n’était pas programmé, ce qui laisse libre cours à de multiples interprétations, écrit L’Equipe. Depuis quelques jours, Henrique est inquiet au sujet de son avenir, parce que Leonardo serait sur le point de démissionner de son poste et que l’immense majorité des salariés du club rêve de son retour, parce que la saison du PSG n’a pas du tout été du goût de Doha : tout concourt, aujourd’hui, à imaginer de profonds changements. Certaines sources assurent qu’il ne s’agit « que » d’une réunion de préparation du mercato… Et si des membres de l’état-major étaient également présents dans la capitale qatarienne hier, c’était pour retrouver Al-Khelaïfi avant de se rendre à Bakou, aujourd’hui, où a lieu le comité exécutif de l’UEFA. Les prochaines heures pourraient lever le voile. Si le départ de Leo de Milan se confirme aujourd’hui, il ravivera sans doute un peu plus le suspense. En attendant, Henrique, que certains proches disent de plus en plus fatigué par les turpitudes parisiennes, demeure le patron du sportif. Au grand dam de Tuchel.”

France Football

“Le marché des transferts, qui s’étendra en France du 11 juin au 2 septembre, promet d’être animé”, lance France Football. “Sans refonte d’une équipe qui lui semble trop légère pour partir à l’abordage des grandes conquêtes européennes et trop loin des promesses faites par le camp parisien au moment de sa signature en 2017, Mbappé pourrait vite finir par se laisser tenter par un départ. Si ce n’est déjà fait, ose l’hebdomadaire. En embuscade, le Real Madrid observe.

“Où jouera Nicolas Pépé la saison prochaine ? Des offres sont déjà arrivées, comme celle de l’Inter qui a ouvert le bal : 60 M€. Parmi les nombreux prétendants, le PSG. Il va lui falloir rapidement se positionner car le joueur possède d’autres options, notamment outre-Manche. À divers degrés, Arsenal, Manchester United et Liverpool sont clairement intéressés. Le Bayern ne cache pas non plus son intérêt et l’Espagne pourrait entrer dans la danse. L’Atletico étudie le profil, lit-on également. Cavani intéresse l’Atlético, Manchester United et Naples (lire ici). […] Youcef Atal attise les convoitises. À commencer par le PSG, qui a vu l’entourage du joueur et pris la température. Mais Monaco est tout aussi séduit. […] L’heure du départ a sonné pour Thomas Meunier. Un éventuel transfert à Manchester United pourrait se boucler à un peu moins de 30M€. Il serait également dans le viseur d’Arsenal. Une option qui séduirait particulièrement Meunier, surtout en cas de victoire d’Arsenal en Ligue Europa, synonyme de qualification pour la prochaine Ligue des champions.”

Enfin, “si le PSG veut tirer son épingle du jeu pour Ndombele, il va falloir accélérer et payer autour de 50M€. Quant à Draxler, “il représente une vraie valeur marchande (entre 30 et 40M€) pour Paris qui doit vendre. Mais avec un salaire d’environ 8 M€ par an, pas facile de s’aligner. Pour l’heure, trois clubs semblent intéressés : Tottenham en cas de départ d’Eriksen, l’Inter et le Bayern.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée