Bitton

Bitton : “Thiago Silva a 35 ans ? Et alors ?”

Le mercato estival s’annonce agité du côté du PSG, notamment du côté des départs. En effet, de Neymar à Mbappé en passant par Cavani ou encore Dani Alves, l’effectif du club de la capitale pourrait se retrouver modifié en vue de la saison prochaine. Ces derniers jours, la rumeurs d’un départ de Thiago Silva s’est même propagée. Jugé trop vieux et trop représentatif des échecs répétitifs du PSG en Ligue des champions, certains voudraient voir l’international brésilien, qui dispute actuellement la Copa America, quitter Paris cet été. Ce n’est en revanche pas le cas de Stéphane Bitton, journaliste pour France Bleu Paris, qui estime que le club parisien ferait une grave erreur en se séparant de son capitaine.

Le capitaine du PSG, le mythique Ô Monstro comme on l’appelle du côté de la Porte d’Auteuil…” commence le journaliste avant d’expliquer Il faut n’avoir vu aucun match du PSG cette saison pour penser que le capitaine du PSG est un “has been” ! C’est le plus régulier, il a fait une magnifique saison, il a été rassurant, efficace, ses qualités techniques sont indiscutables et sa lecture du jeu est restée remarquable”. Selon Stéphane Bitton, Thiago Silva est le véritable patron de la défense parisienne et son âge ne constitue pas une raison valable pour se passer de celui qui est capitaine du club depuis maintenant 7 ans. Il a 35 ans ? Et alors ? Paolo Maldini a joué jusqu’à 40 ans au Milan AC ! déclare le journaliste.

Si l’âge de Thiago Silva est un faux argument pour Stéphane Bitton, sa responsabilité dans les échecs du PSG en Ligue des champions n’est pas non plus une raison pour se débarrasser d’Ô Monstro. Une responsabilité dont le journaliste n’est d’ailleurs pas convaincu, Il n’est responsable de rien, on veut l’associer à la loose du Paris Saint-Germain alors que la loose c’était tout simplement le PSG qui est entrain de changer avec l’arrivée de Leonardo. Ce serait dur de faire porter à Thiago Silva la responsabilité des échecs répétés estime-t-il.

À propos Lucas Picco

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée