PSG 24 juin 2019

Revue de presse PSG : Neymar, Dani Alves, Diani

Vu et lu au sujet du PSG ce lundi 24 juin 2019 dans la presse hexagonale.

“Recruté en même temps que Neymar pour aider le PSG à gagner la Ligue des champions, Dani Alves a annoncé dimanche son départ. Et voilà relancées les questions sur l’avenir de son ami Ney, écrit l’AFP. Alves ne dit pas où il pourrait rebondir. Il part alors que son compatriote Leonardo est revenu au poste de directeur sportif du PSG pour tenter d’en refaire une équipe compétitive.

L’Equipe

L’apport de Daniel Alves “aura été finalement assez limité malgré son palmarès et sa grande expérience, tranche L’Equipe. Le PSG va-t-il recruter un latéral droit ou choisira-t-il de faire confiance à Kehrer, Dagba et Meunier ? Le Belge a récemment confié ne pas être contre l’idée de rester à Paris. Mais on peut imaginer que son maintien au club se fera s’il prolonge, afin que le PSG ne le voie pas partir libre dans un an. Si ces trois défenseurs continuent, Paris semble assez armé. […] Ce départ d’Alves soulève une autre interrogation : est-il annonciateur de celui de son ami, Neymar ? Le scénario du mercato estival 2017 avait établi un lien entre les destins des deux joueurs. Aujourd’hui, alors que Neymar souhaite quitter le PSG et alors que le club lui a ouvert la porte par la voix de son président, on ne peut écarter que l’histoire se répète cette année, mais dans l’autre sens.”

Kadidiatou Diani, une des principales actrices lors de la qualification des Bleues contre le Brésil (2-1 ap), obtient dans L’Equipe comme dans Le Parisien la note de 7. “C’est par elle que tout se crée. Positionnée dans l’axe à côté de Gauvin, elle a fait de grosses différences, souvent sur le côté. Décisive sur le but refusé à Gauvin, elle a servi parfaitement la Réunionnaise sur l’ouverture du score”, commente le quotidien sportif.

Le Parisien

Le départ de Dani Alves, “ce n’est pas une surprise. Certains diraient même que c’est un soulagement, commente Le Parisien. Le Brésilien de 36 ans n’a rien lâché sur son avenir. Mais il n’a jamais caché son faible pour la Premier League. Son départ devrait ouvrir de nouvelles perspectives à Meunier. Pour Neymar en revanche, c’est un coup dur. Dans le vestiaire, l’influence du clan des Brésiliens va diminuer et le rapport de force va changer. Car la star auriverde voit l’un de ses fidèles lieutenants le quitter. Cela risque de le faire réfléchir encore plus sur son avenir dans la capitale.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée