PSG 2 juin 2019

Revue de presse PSG : retour de Leonardo, Neymar accusé de viol, Mbappé en 9 chez les Bleus…

Vu et lu au sujet du PSG ce dimanche 2 juin 2019 dans la presse hexagonale.

“Serpent de mer depuis son départ, le retour de Leonardo a repris de l’épaisseur cette semaine, écrit le JDD. Il a quitté le Milan AC mardi et est très occupé depuis. Si la priorité de Paris est de vendre d’ici fin juin (selon La Dernière Heure, Thomas Meunier est proche de Manchester United), des changements sont dans l’air une fois cette mission réalisée par Antero Henrique. Si elle n’est pas actée, la piste Leonardo n’est pas écartée, et c’est une nouveauté.”

L’Equipe

L’Equipe réécrit l’histoire et juge maintenant à partir de broutilles de vestiaire et le cas Rabiot que lors de “la première partie de saison le PSG donnait déjà des indices assez inquiétants.” On trouve en outre par exemple le “germanophone Gourvennec déçu par les mots de Tuchel lors du PSG-Guingamp (9-0) suite à “des mots peu amènes, voire insultants, leur reprochant de ne chercher que des penaltys”.

Alors qu’il lorgne la place au PSG, Mbappé, aligné en pointe ce soir en l’absence de Giroud, peut-il s’installer dans l’axe en bleu ? Avant l’Euro, c’est peu probable, estime le journal sportif. À moins d’une baisse de performance soudaine de Giroud. […] Le réservoir au poste de n°9 n’est pas spécialement dense. Derrière Ben Yedder, convoqué lors de ce stage, ou Lacazette, peu émergent. Il faudra suivre la courbe de Haller et le cas de Moussa Dembélé. Pour Mbappé, l’heure viendra vraisemblablement, donc. Mais il faudra attendre. Un peu…”

Neymar fait “face à une accusation de viol déposée vendredi dans un commissariat de Santo Amaro, près de Sao Paulo, par une Brésilienne dont l’identité n’a pas filtré, explique L’Equipe. La jeune femme assure avoir été victime d’abus sexuel le 15 mai dernier, dans un hôtel parisien. Selon le procès verbal, la victime présumée assure avoir sympathisé sur Instagram avec le joueur, qui lui aurait offert, à travers un ami, un billet d’avion pour Paris. Arrivée à l’hôtel, elle aurait retrouvé Neymar. Ils auraient flirté avant que le joueur, qui avait bu selon la plaignante, ne se montre agressif et l’agresse sexuellement. La victime présumée est rentrée deux jours plus tard au Brésil, “émotionnellement perturbée” et avec la “peur de porter plainte”.

Le Parisien traite également cette accusation de viol avec ce commentaire : “Cet épisode, dont la véracité reste à prouver, vient en tout cas jeter une nouvelle ombre sur la fin de saison déjà ternie du PSG, et celle de Neymar.”

Kylian Mbappé “sera associé à Antoine Griezmann à la pointe de l’attaque de l’équipe de France ce soir. Un poste où il représente l’avenir des Bleus, estime Le Parisien. Griezmann reste le leader d’attaque des Bleus quand Mbappé en est le facteur X. Leur association est d’évidence l’avenir de l’équipe de France. Mais elle change le visage de l’animation offensive tricolore.

Cette nuit, Neymar a publié sur Instagram une vidéo avec des preuves pour montrer qu’il a été piégé :

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée