Cavani : “L’unique chose que je sais (…) c’est que je vais tout donner pour ce maillot, ce club, cette ville”

En fin de contrat en juin 2020, Edinson Cavani devrait entamer sa septième saison avec le maillot du Paris Saint-Germain, malgré quelques rumeurs de départ ces derniers jours. Lors de son passage à Suzhou (en Chine), le Matador a accordé un entretien exclusif au Parisien. Il évoque notamment son titre de meilleur buteur du PSG, son avenir avec le club de la capitale, ainsi que ses relations avec Neymar et Mbappé. Extraits choisis.

Le meilleur buteur de l’histoire du PSG (193 buts)

“Quand on évoque ce record, ça me donne toujours de la fierté, du plaisir. Rester dans l’histoire de ce club, c’est magnifique. J’entame ma septième saison dans cette famille. J‘ai toujours donné le maximum. Aujourd’hui, oui, tu peux dire que Cavani est le meilleur buteur du PSG. Mais sincèrement, le plus grand bonheur réside dans d’autres choses : savoir que le club t’estime, voir cette connexion avec les supporters… C’est quelque chose qui restera à vie.”

Son avenir au PSG

“J’ai déjà parlé la saison dernière. J’ai promis, pas seulement aux supporters, à moi aussi, que je voulais terminer mon contrat ici. Nous verrons ensuite si le football me fera rester ici. Ma décision sera peut-être de retourner chez moi, en Uruguay. Après, le football ne dépend pas seulement de toi. Il y a aussi la volonté du club, des supporters.

Une possible prolongation de son contrat (qui se termine en juin 2020) ?

Sincèrement, je n’y pense pas. Nous n’en avons même pas parlé avec le club. Le PSG a vécu des moments difficiles en fin de saison dernière. Mais il est en train de mettre chaque chose dans l’ordre. Peut-être que nous pourrons discuter après. Je suis tranquille. L’unique chose que je sais, c’est que, comme le premier jour de mon arrivée à Paris, je vais tout donner pour ce maillot, ce club, cette ville. Après six ans, c’est comme chez moi, comme ma famille.”

Sa relation avec Neymar

Elle est normale, professionnelle. Beaucoup de choses ont été dites sur nous. C’est vrai que nous avons eu des différends. Mais c’est bien de venir se parler et de s’expliquer. C’est ce qu’il s’est passé. Après, les réseaux sociaux, la communication extérieure … C’est exagéré, beaucoup de choses ne sont pas vraies (…) Je l’estime beaucoup. C’est un garçon qui a un bon cœur. J’espère que tout ce qui lui est arrivé va lui donner de l’expérience pour grandir comme individu. Je pense qu’il a encore beaucoup à donner au PSG. (…) Souhaitez-vous qu’il reste ? Oui, jouer avec des gros joueurs comme lui, comme Kylian, ça m’apporte du plaisir. Maintenant, c’est bien de trouver la connexion entre nous tous, de créer une bonne équipe, une bonne ambiance de travail, de sacrifice et de professionnalisme

Une attaque à deux pointes avec Mbappé ?

Qu’on soit deux, trois ou même tout seul, tout dépend de l’équipe. De comment elle travaille pour t’apporter le ballon. À deux, à un, ça ne change pas beaucoup. Je ne peux pas dire que je préfère tel ou tel système. Le plus important est de savoir que l’on dispose de plusieurs possibilités (…) Quand tu joues avec un tel joueur, tu te comprends très vite. Un regard suffit et tu sais ce que tu dois faire.”

Thomas Tuchel arrive-t-il a instaurer cette mentalité de sacrifice ?

Ça ne dépend pas que du coach. Mais du club, de nous. C’est un travail d’équipe. Le club en premier, le président et après tous les autres, le coach et les joueurs. Nous devons tous aller dans le même sens. Nous avons des gros joueurs, une grande équipe et un grand club.”

Statistiques 2018-2019 d’Edinson Cavani

  • Ligue 1 : 21 matches disputés (1.683 minutes) – 18 buts et 6 passes décisives
  • Ligue des champions : 7 matches disputés (414 minutes) -2 buts et 2 passes décisives
  • Coupe de France : 3 matches disputés (160 minutes) – 2 buts et 1 passe décisive
  • Coupe de la Ligue : 2 matches joués (134 minutes) – 1 but
  • Blessures (d’après Transfermarkt) : Blessure musculaire (juillet-août – 51 jours d’absence), Claquage tendineux (26 octobre-4 novembre – 9 jours d’absence), Claquage tendineux (février-mars – 21 jours d’absence), Blessure musculaire (mars-avril – 25 jours d’absence)

À propos Murvin Armoogum

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée