psg 6 août 2019

Revue de presse PSG : Leonardo, Tuchel, Neymar, Kimpembe

Vu et lu au sujet du PSG ce mardi 6 août 2019 dans la presse hexagonale.

France Football

Outre un entretien avec Ander Herrera (extraits ici) et l’évocation du nouveau règlement intérieur (ici), France Football se penche sur Leonardo : “Les rendez-vous s’enchaînent, les coups de fil aussi. Ses journées commencent à l’aube, pour finir à la nuit tombée. On le voit du côté de la Factory, au Camp des Loges, à Bougival. Partout. Depuis son retour à la mi-juin, Leonardo ne compte pas ses heures. Le Brésilien, qui aime avoir les pleins pouvoirs, se démène comme jamais. “Et Leonardo ne travaille que pour le bien du PSG, explique un proche du club. Il ne fait rien pour lui. C’est le PSG avant tout le reste.” Peu importe le secteur. À la fin juin, il prend le temps de rendre visite à la section féminine, ce que n’avait jamais fait son prédécesseur Henrique. “Vous n’imaginez pas à quel point ç’a été apprécié, explique un agent. Il a serré la main de tout le monde, a eu un petit mot pour chacun et chacune. Les filles et le staff ont adoré.” Au siège, son retour a été apprécié par une grande partie du personnel, qui apprécie le personnage simple d’accès. […] Avec lui, personne ne passe au-dessus du club.

L’Equipe

Thomas Tuchel “va devoir prouver dès la première partie de saison à Leonardo qu’il est bien l’homme de la situation. Sinon…”, écrit L’Equipe. “Tuchel sait donc ce qui l’attend. Il doit, à la fois, obtenir des résultats et une identité de jeu, gérer les ego et avoir l’adhésion de son vestiaire, changer, un peu, et progresser, surtout. […] La saison passée, Tuchel avait pu, légitimement, se plaindre de ne pas avoir eu tous les profils désirés. Cette fois, le colis est précisément conforme à la lettre au Père Noël. Et en plus, il l’a reçu bien avant la clôture du mercato, ce qui lui laisse le temps de travailler. […] Pour l’heure, Tuchel et Leonardo semblent sur la même longueur d’onde. Mais si d’ici à fin décembre, tout ne roule pas comme Leonardo l’entend, la prolongation de contrat de Tuchel ne le protégera pas forcément de grand-chose. Surtout si un entraîneur du calibre d’Allegri est toujours sur le marché.”

“Chaque jour qui passe rapproche un peu plus Neymar de… Paris, observe le journal sportif. Mais, en l’état, difficile d’imaginer le Brésilien rester au PSG. Sa relation avec Leonardo s’est sérieusement détériorée, comme en témoigne sa volonté de l’éviter, vendredi, après l’entraînement. Seulement, si le Barça ne formule pas d’offre formellement, difficile également d’imaginer Neymar rejoindre la Catalogne. Leonardo va donc devoir trouver un moyen de le rendre épanoui au PSG.

Autres dossiers pour Leonardo à gérer selon L’Equipe : la gestion des gardiens (“Si Trapp part, il devra trouver un gardien, qui pourrait alors devenir… n°1”), la formation, la communication et le futur centre d’entraînement.

Le Parisien

Presnel Kimpembe (sous contrat jusqu’en 2023) “qui se remet de sa pubalgie, doit rapidement retrouver son niveau après une année en demi-teinte et alors que la concurrence s’accroît au PSG, estime Le Parisien. En interne, le staff médical est satisfait de l’évolution de sa pathologie. Aucune complication notable n’est venue perturber sa remise en forme. On devrait rapidement le revoir sur les terrains de L1, vraisemblablement d’ici à la fin du mois d’août. […] Il a beaucoup à se faire pardonner auprès de son entraîneur. Le club, lui, n’a pas toujours goûté la communication de son défenseur, notamment après l’élimination face à Manchester United. En interne, certains auraient souhaité que Maestro Kimpembe s’entoure différemment et modifie la gestion de ses publications vers l’extérieur. Pour Presko, cette saison 2019-2020 sonne donc comme celle du rachat.

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée