PSG 9 août 2019

Revue de presse PSG : Neymar, parquet, Real, Dagba, L1, Areola

Vu et lu au sujet du PSG ce vendredi 9 août 2019 dans la presse hexagonale.

“Le parquet de Sao Paulo a recommandé jeudi le classement sans suite de la plainte pour viol visant Neymar, considérant ne pas disposer de preuves suffisantes pour inculper le footballeur, publie l’AFP. Un juge doit désormais décider si l’affaire qui vise Neymar doit effectivement être classée. Le 30 juillet, la police de Sao Paulo avait indiqué ne pas disposer “d’indices suffisants” pour engager des poursuites.”

“Partira, partira pas ? Jusqu’à nouvel ordre, Neymar est parisien. Un mariage de raison qui serait des plus explosifs s’il était amené à se poursuivre, écrit Le Figaro. Déjà parce que les relations entre Ney et les supporters pourraient bien être houleuses. Mais pas autant que les rapports entre la star et Leonardo, déterminé à ne plus rien laisser passer. On imagine que la moindre étincelle pourrait être prétexte à une tempête. Il faudrait dès lors parier sur un Neymar professionnel jusqu’au bout des ongles, sérieux et performant, pour imaginer que tout ce petit monde cohabite sans heurt. Chiche ? Ou qu’il décide finalement de rester de bon gré. Improbable. Mais on a déjà vu plus surprenant…

L’Equipe

“Si le Barça reste la destination privilégiée pour Neymar, l’hypothèse d’un transfert vers le Real Madrid ne peut être écartée, commente L’Equipe. L’idée fait beaucoup fantasmer. […] Pini Zahavi est un homme au travail. L’agent sait qu’il va devoir trouver une solution pour son illustre client. […] Au Real, Zidane dispose des pleins pouvoirs en matière de recrutement. Il privilégie l’équilibre collectif à l’accumulation de stars. Il ne s’en est jamais caché en privé : Zidane n’est pas un inconditionnel de Neymar. Le Brésilien n’est pas, à court terme, une priorité. Si la piste doit s’ouvrir concrètement, cela ne sera donc que dans la deuxième quinzaine d’août. En attendant de voir. […] Dans l’esprit de Neymar, les données sont claires. Un come-back au FC Barcelone est le choix prioritaire. Mais dans ses dialogues avec Pini Zahavi, il n’a pas fermé la porte à la solution madrilène.”

Colin Dagba (20 ans, sous contrat jusqu’en 2023) a été une des révélations de la saison passée. “Antero Henrique avait initié des discussions avec son entourage dans la perspective d’une nouvelle prolongation avec forte revalorisation salariale. Leonardo a décidé de ne pas étirer ces échanges et attend de voir le joueur à l’œuvre, lit-on également. Potentiellement des discussions reprendront cet automne.”

Le Parisien

“Malgré l’incertitude concernant l’avenir de Neymar, le PSG reste le grand favori du championnat qui commence ce soir. Pour les autres grosses écuries, la L 1 n’est donc qu’une course au podium, juge Le Parisien. Tuchel doit à nouveau convaincre, alors que ses idées plaisent et séduisent. L’inconnue Neymar, l’inconnue Tuchel et l’inconnue Areola. Jusqu’à preuve du contraire c’est lui le n°1 des gardiens. Il semble que les doutes l’escorteront toujours et c’est son défi d’y mettre fin cette saison. Mais Paris va recruter et pas forcément un n°2.

“Leonardo est de retour et, forcément, les incidences sont multiples. La communication va changer, il va incarner le pouvoir, il a déjà retrouvé son rôle avec un art consommé de la diplomatie, du charme et de l’efficacité. On ne sait pas si c’est grâce à lui, mais le bras de fer larvé avec Neymar ne pourrit pas la pré-saison parisienne, estime le journal francilien. Une seule certitude cette saison : le PSG sera plus fort, c’est automatique. Parce que Mbappé — c’est le sens de sa carrière comme de l’histoire — sera plus fort.”

Libération

“Sous l’impulsion de Leonardo, le PSG a rangé ses gros chèques et privilégié la complémentarité dans ses derniers recrutements, explique Libération. Une inflexion radicale par rapport à la façon qu’a Doha d’envisager le club : une vitrine sensibilisant l’opinion internationale à l’existence de l’Etat gazier. Comme chaque année, le verdict tombera plus tard : les 8es de finale de Ligue des champions et plus si affinités. En attendant, le PSG va remplir les stades, remporter match sur match et défrayer la chronique en coulisse. Dans ces trois cas, Neymar aiderait quand même.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée