Revue de presse PSG : Toulouse, Choupo-Moting, Neymar, notes…

Vu et lu au sujet du PSG ce lundi 26 août 2019 dans la presse hexagonale.

Parfois moqué, souvent peu efficace, le remplaçant Eric Choupo-Moting s’est mué en libérateur d’un Paris SG d’abord gêné par Toulouse avant de s’imposer (4-0) […] à l’issue d’un match marqué par les blessures d’Edinson Cavani et Kylian Mbappé“, indique l’AFP. “Choupo-Moting s’est d’abord joué de la défense toulousaine d’une habile roulette avant de tromper Baptiste Reynet du pied gauche (50e), sous les yeux des ultras du virage Auteuil. Puis il a récidivé, vingt minutes après le but contre son camp de Mathieu Goncalves (55e), sur une passe en retrait de Juan Bernat (75e). La victoire parisienne a pris de l’épaisseur sur un coup de tête rageur de Marquinhos.

Dans le Parisien, il aussi été question du match et des blessures de Mbappé et Cavani, mais aussi de Neymar et des Ultrasqui n’ont manifesté une quelconque hostilité” envers le Brésilien. “Les supporteurs du Virage Auteuil ont ignoré la situation du Brésilien à l’avenir toujours incertain. Pas de banderole lui demandant de partir. Cela tombe bien, le génie brésilien est encore loin de préparer sa valise. En cette chaude soirée d’été, les ultras parisiens ont préféré concentrer leurs messages envers les instances et la ministre des sports Roxana Maracineanu. Ils ont lancé leurs injures contre la Ligue“, indique le quotidien francilien.  

Les notes du Parisien : Areola (6)-Dagba (6), Marquinhos (6), Thiago Silva (6) Bernat (6)-Sarabia (6), Verratti (5), Gueye (6)-Di Maria (6), Mbappé (6), Choupo-Moting (8)

Les notes de l’Equipe : Areola (5)-Dagba (6), Marquinhos (6), Thiago Silva (5) Bernat (7)-Sarabia (7), Verratti (7), Gueye (6)-Di Maria (7), Mbappé (5), Choupo-Moting (8)

Choupo l’artiste” titre l’Equipe pour mettre en lumière Choupo-Moting, auteur d’un très bon match contre Toulouse (4-0). “On avait fini par s’y résoudre. Eric Maxim Choupo-Moting serait donc, dans l’histoire du PSG, cette recrue énigmatique de Thomas Tuchel, à l’été 2018. […] L’international camerounais (30 ans) peut être aussi un très bon joueur de foot. Un buteur même. Cette chaude soirée d’août aura été marquée par son premier doublé à Paris et sans aucun doute par sa plus belle prestation depuis qu’il a été recruté. […] L’hécatombe devant avec les blessures musculaires de Cavani et Mbappé va considérablement faire évoluer son statut. De remplaçant du remplaçant (ou quasiment), il va devenir le temps de quelques semaines l’attaquant numéro 1 du PSG.

À propos Guillaume De Freitas

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée