Le CUP ne se rendra plus au stade “tant que tout ne sera pas fait pour écarter ceux qui œuvrent” à le détruire

Après plusieurs années sans Ultras au Parc des Princes, notamment dû au plan Leproux, Le Collectif Ultras Paris (CUP) a fait revenir les Ultras au Parc des Princes en 2016. Mais cet après-midi, le CUP a publié un communiqué sur son compte twitter pour expliquer qu‘il ne se rendra plus au stade “tant que tout ne sera pas fait pour écarter ceux œuvrent à le détruire“. Il a ainsi expliqué qu’il ne se rendrait pas à Dijon vendredi, ni irait voir les Féminines et le handball.

Le communiqué du CUP

Comme vous le savez, le Collectif Ultras Paris a été créé par différents groupes issus d’une période de contestation de la politique ultra-répressive exercée par les pouvoirs publics et une partie du club entre 2010 et 2016. Une politique mainte et maintes fois par la justice au cours de ces 6 années. […] Voici trois ans que nous sommes revenus au Parc des Princes et malgré la multiplication des signaux d’alertes au club ces derniers mois, nous constatons amèrement que des réminiscences de ce fonctionnement nauséabond sont encore bel et bien en place. Des méthodes qu’on croyait révolues mais qui visiblement ne semblent pas déranger plus que ça notre direction. […] Suite à une énième provocation et tentative d’intimidation ciblée qui aurait pu engendrer des graves conséquences lors de PSG / OM dimanche, nous avons décidé de ne plus nous rendre en tribune tant que tous ne sera pas fait pour écarter ceux qui œuvrent à détruire le CUP. Nous sommes plus en mesure de garantir la sécurité des pensionnaires du Virage. […] C’est pourquoi nous ne nous rendrons pas à Dijon, ni aux Féminines ni au Hand jusqu’à nouvel ordre. La balle est dans le camp de la direction.”

À propos Guillaume De Freitas

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée