Ménès

Ménès : “Les choses ne devraient pas s’arranger lorsque l’escouade offensive sera au complet”

En battant 4-0 son dauphin du moment, le Angers SCO, le PSG a gardé l’église au centre du village, comme diraient certains commentateurs. Malgré les nombreuses absences (Kehrer, Dagba, Draxler, Marquinhos Cavani, Mbappé), Paris a affiché une équipe complémentaire et cohérente même si Ander Herrera a du jouer latéral droit, même si Mauro Icardi cherche encore à retrouver du rythme, même si l’indispensable Marquinhos était malade… Cette belle performance collective contre Angers, elle inclut Leandro Paredes (qui est mal noté dans la presse) et Pablo Sarabia. Ce qui a relativement surpris Pierre Ménès.

“De choc il n’y a pas eu, car Paris a balayé le SCO au terme d’un match plein, sans doute le plus abouti en Ligue 1 cette année, commente Pierre Ménès dans son blog Canal Plus. Emmené par un milieu de terrain où Verratti et Gueyeet même, à un degré moindre,  Paredes ! – ont rayonné, le PSG a ouvert le score par l’intermédiaire de Sarabia, avant qu’Icardi ne double la mise sur une passe de… Sarabia. L’Espagnol ne m’avait pas convaincu jusqu’ici, mais après son bon match et sa passe décisive à Istanbul mardi, il a sorti sa meilleure prestation sous le maillot parisien.”

Et quand le PSG aura véritablement tous ses arguments (notamment offensifs) à disposition, les additions devraient être encore plus salées en Ligue 1. “Malgré les absences de Mbappé, Cavani et l’entrée très tardive de Di Maria, Paris a montré qu’il avait de la marge en championnat et les choses ne devraient pas s’arranger lorsque l’escouade offensive sera au complet et pleinement opérationnelle”, ajoute Pierre Ménès pour conclure.

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée