Eric Rabesandratana

Rabesandratana : “Il n’y a plus rien, même plus de déclarations avant le Clasico !”

Dimanche, le Clasico made in France revient animer la Ligue 1. Mais le choc Paris-Marseille, c’était carrément mieux avant, assure Éric Rabesandratana, qui a porté le brassard du PSG. A ses yeux, tous les ingrédients qui en faisaient le sel ont disparu au fil des années.

“Moi, par rapport à ce que j’ai pu connaitre, ce n’est plus trop un Clasico… L’affiche a perdu de sa superbe, et son état d’esprit. Même si ça perdure un peu dans l’esprit des supporters du PSG et de l’OM. Sur le terrain, la physionomie des matches n’a plus rien à voir. C’était beaucoup plus serré, il y avait beaucoup plus d’engagement. Là on connait la supériorité logique de Paris. Même Villas-Boas a hâte de passer au prochain match parce que celui-là est quasiment injouable pour l’OM. Mais ça reste un match à jouer sérieusement ! a prévenu l’ancien capitaine sur France Bleu Paris. En début de semaine avant le Clasico, on chauffait un peu la machine avec des punchlines pour que tout le monde soit chaud à jouer ce match à la fin. Là, il n’y a plus rien du tout ! Plus de déclarations ! Il n’y a plus d’engagement sur le terrain… c’est retombé. Il n’y a plus de déplacements de supporters. C’est triste pour le spectacle. Les ambiances étaient extraordinaires lors du Clasico, c’est dommage d’avoir perdu tout ça.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

3 plusieurs commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée