PSG 6 OCTOBRE 2019

Revue de presse PSG : Angers, Neymar, Mbappé, renforts, notes

Vu et lu au sujet du PSG ce dimanche 6 octobre 2019 dans la presse hexagonale.

“Le PSG a déroulé hier contre son dauphin Angers (4-0) pour asseoir son emprise sur la Ligue 1. Battue par Reims dix jours plus tôt, l’équipe parisienne a rappelé avec autorité son statut, en livrant l’un de ses meilleurs matches du moment, juge l’AFP. Même sans Mbappé ni Cavani, blessés, ni Marquinhos, malade, la formation de Tuchel a montré qu’elle avait d’énormes ressources. Neymar a conclu en toute fin (90e) le festival parisien, d’un but qui n’a pas provoqué de sifflets des supporters, dont certains ne lui pardonnaient pas ses velléités de retour au Barça… S’il n’a pas pu rôder en septembre son attaque en raison de nombreuses absences, Tuchel a surtout gagné la certitude de disposer de l’une des défenses les plus solides du continent – actuellement, la 3e moins perméable des cinq grands championnats, derrière Bilbao et l’Inter. Angers, venu au Parc avec le statut de meilleure attaque de L1, s’est vu barrer l’accès à la cage parisienne, soit par un tacle de Verratti, soit par une interception de Gueye.”

JDD
JDD du 6 octobre 2019

“Le choc au sommet a tourné court, observe le JDD. Sarabia et Icardi ont plié l’affaire en première période. Gueye a été mis à l’honneur. Et Neymar a parfait la soirée en arrachant ce qu’il a longtemps recherché. Oublié le faux pas contre Reims. Sans Mbappé, Cavani (blessés) et Marquinhos (malade), avec Herrera en latéral droit et Paredes en sentinelle, le PSG n’a pas ressemblé à une formation rafistolée mais à une machine lancée vers son troisième sacre d’affilée. Les Parisiens ont respecté leurs dauphins angevins : ils ont été impitoyables.

L'Equipe du jour
L’Equipe du jour

“Trois recrues estivales ont marqué hier. Une quatrième a réussi une passe décisive. L’effectif parisien paraît plus dense et homogène que les précédentes saisons, commente L’Equipe. Tuchel a pu quitter le Parc des Princes satisfait et rassuré hier. Il tient enfin les joueurs fiables tant demandés. “Nous, tous les nouveaux qui sommes arrivés cette année, on a une mentalité de compétition et de travail qui est fondamentale pour que l’équipe continue de grandir, a confié Sarabia. Il y aura des moments mieux que d’autres mais on n’arrêtera jamais de travailler. Le travail est la base de tout.” Des valeurs qui ont parfois fait défaut au PSG ces dernières saisons, quand on se souvient qu’Ancelotti, en son temps, avait déjà pointé le manque de travail et de professionnalisme de certains de ses joueurs français. À Paris, les temps semblent changer.”

Neymar “poursuit son opération rachat avec le public du Parc”, signale le quotidien sportif qui parle de “normalisation des relations” avec le public, en particulier les ultras. Lui, “il a tourné la page, soufflait un proche hier soir. Aujourd’hui, il ne veut qu’une chose : jouer.” […] Il a disputé 26 duels, plus que n’importe qui et près du double de Gueye (13) ou Verratti (15) ! Physiquement, il monte en régime et ses prises de balle n’ont plus la lourdeur de la mi-septembre.”

Kylian Mbappé – toujours convoqué en équipe de France – se rendra à Clairefontaine demain, confirme L’Equipe. “Le PSG et le staff de l’équipe de France, qui échangent déjà depuis plusieurs jours, vont gérer, en concertation. « Il doit encore suivre un traitement quelques jours », confiait hier Tuchel. Dans cette optique, Mbappé pourrait le faire au sein des Bleus en accord avec le PSG. Ce serait aussi l’occasion pour Deschamps de l’avoir sous la main, si ce n’est pour le premier match en Islande, peut-être pour le second face à la Turquie, pour peu que l’évolution soit positive.

Les notes de L’Equipe : Navas (6) Herrera (7) Thiago Silva (6) Kimpembe (5) Bernat (6) Gueye (7) Paredes (5) Verratti (8) Sarabia (7) Icardi (6) Neymar (7).

Les notes du Parisien : Navas (6,5) Herrera (4,5) Thiago Silva (7) Kimpembe (7) Bernat (6,5) Gueye (8) Paredes (4) Verratti (7) Sarabia (8,5) Icardi (6) Neymar (6).

Dans Le Parisien de ce dimanche
Dans Le Parisien de ce dimanche

“Deux mois après le début de la saison, Thiago Silva et ses hommes semblent avoir trouvé leur rythme de croisière, constate Le Parisien. Comme si le PSG de cette saison possédait ce petit supplément d’âme qui appelle les grands destins. « On a gagné en personnalité  », confirme Tuchel qui, malgré la victoire, s’est montré déçu de la prestation de ses troupes en première période notamment en raison de trop de perte de balles. Des erreurs que Verratti et les siens ont vite corrigées, précipitant la perte d’Angevins totalement étouffés.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée