PSG 31 octobre 2019

Revue de presse PSG : CUP, Verratti, Gueye, Navas

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse hexagonale ce jeudi 31 octobre 2019.

L'Equipe du 31 octobre 2019
L’Equipe du 31 octobre 2019

L’Equipe revient sur le communiqué du Collectif Ultras Paris (CUP) qui demande le “départ d’une société de sécurité travaillant dans le Virage Auteuil et s’en prend à un service de police (Sarij). […] Il semble que cette tension trouve sa genèse dans la récente demande d’interdiction de stade formulée par les services de police contre l’un des leaders du CUP. Reste à voir quelle position va adopter la direction face à ce qui ressemble à un ultimatum”, puisqu’un boycott total est lancé, y compris pour les matches des féminines et du handball.

Demain, le PSG jouera à Dijon. Et Idrissa Gueye est attendu dans le groupe. “En tant que titulaire ? Peut-être pas à coup sûr, lit-on. Mais au milieu de terrain, Ander Herrera (cheville) est déjà forfait pour Dijon, comme Marco Verratti, qui récupère d’un coup reçu à un mollet. Neymar, Meunier et Kehrer seront aussi absents. Les deux premiers devraient reprendre avec le groupe d’ici une dizaine de jours.”

Marco Verratti (26 ans) “a étendu son contrat avec le PSG de trois saisons, jusqu’en 2024. Son nouveau salaire devrait avoisiner les 9M€ annuels (contre 6 M€ actuellement). Dans la foulée, son ancien agent, Donato Di Campli, a annoncé qu’il l’attaquait en justice“, rapporte L’Equipe. Car celui-ci l’a annoncé dès hier sur les réseaux sociaux : “Il y a deux ans, on m’a laissé tomber sans aucune reconnaissance, en m’accusant de toutes les responsabilités, en racontant des mensonges qui ont terni mon honnêteté et mon professionnalisme. Mon silence jusqu’à maintenant se transforme en cri de vérité et de bataille parce que les sacrifices dans le travail et la dignité ne s’achètent pas et ne sont pas en vente chez moi. Maintenant, un tribunal va décider”, a écrit Di Campli.

Dans Le Parisien
Dans Le Parisien

“En dix matchs avec Paris, Navas n’a encaissé que trois buts et éteint toutes les controverses qui ont accompagné les portiers parisiens ces dernières saisons, constate Le Parisien. Il est venu au PSG pour l’aider à franchir un cap sur la scène européenne. Il s’y emploie au quotidien au camp des Loges, où son professionnalisme a impressionné plusieurs habitués. En match aussi, où sa présence rassure des défenseurs prompts à venir le soulager dans le domaine aérien, où il s’aventure peu. Dans le vestiaire, il est une voix rare mais écoutée. Notamment lorsqu’il a mis en garde ses partenaires sur l’état d’esprit de ses anciens coéquipiers madrilènes pour le match retour de Ligue des champions. Ces derniers lui ont fait savoir qu’ils comptaient prendre une revanche éclatante. En dehors du terrain, Navas est un Parisien discret qui a adopté le même mode de vie casanier qu’à Madrid. Très proche de la communauté hispanophone, il fréquente beaucoup Icardi, dont il est un des voisins au Royal Monceau, dans l’attente de dénicher l’appartement de ses rêves dans l’Ouest parisien. Avec pour principale condition de pouvoir se rendre rapidement au camp des Loges.

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters