psg 1er octobre 2019

Revue de presse PSG : Galatasaray, Mbappé, Icardi, Cavani, Sarabia, Navas…

Vu et lu au sujet du PSG ce mardi 1er octobre 2019 dans la presse hexagonale.

“Dans le chaudron de Galatasaray, un déplacement tout sauf anodin, le PSG voudra confirmer, ce soir, sa belle entame en Ligue des champions contre le club d’Istanbul, ville hôte de la finale de la prestigieuse compétition européenne, pour montrer qu’il peut nourrir l’espoir d’y retourner fin mai, publie l’AFP. S’ils ont indéniablement frappé les esprits en surclassant le Real Madrid (3-0) lors de la première journée, les Parisiens sont condamnés à maintenir le niveau de jeu affiché pour espérer dompter le club stambouliote dans son antre incandescent, où ils ont toujours perdu.” 

Le Figaro
Le Figaro

“L’enfer d’Istanbul. C’est généralement ainsi que l’on présente l’ancienne Byzance quand il est question de football, d’ambiance dans les stades. Et la réputation n’est pas surfaite… Elle navigue d’ailleurs bien au-delà des bords du Bosphore. Demandez aux Bleus, noyés dans le bain turc de Konya le 8 juin dernier (défaite 2-0). Chants incessants, sifflets permanents, ferveur à tous les étages… écrit Le Figaro. Mais on se souvient que les Parisiens avaient éteint le volcan de Belgrade. […] Sur le terrain, Thiago Silva et compagnie croiseront plusieurs têtes bien connues, avec pas moins de huit joueurs français ou passés par la France, dont Nzonzi, Falcao ou encore Belhanda.

L'Equipe
L’Equipe

“S’il s’accommode de l’atmosphère bouillante du stade de Galatasaray, le PSG ne devrait pas avoir grand-chose à redouter d’une équipe turque atone cette saison, avance L’Equipe. Galatasaray ressemble davantage à une équipe de vétérans un dimanche matin qu’à ce club qui savait mettre les petits plats dans les grands. Le PSG a beau souffler le chaud et le froid depuis cet été, il apparaît supérieur au champion de Turquie en titre dans tous les domaines, même privé de Neymar et de Cavani, dont on va finir par se demander s’il va rejouer un jour. […] En fin d’entraînement, Mbappé est apparu gêné par sa cuisse. Une vraie alerte ? Pas nécessairement mais, clairement, Mbappé se ressent encore de sa blessure. […] Hier soir, lors de la mise en place, Icardi était aligné avec Di Maria et Sarabia. Entre un risque avec Mbappé et un risque avec Icardi, Tuchel va devoir trancher. L’hypothèse Choupo-Moting (côtes) peut-elle, dans ce contexte, resurgir ? Le Camerounais, qui a fait la séance en entier hier, a montré des limites certaines à ce poste.

“Intéressant en pré-saison, Sarabia enchaîne les sorties décevantes, peut-on également lire dans le journal sportif. Tous les chiffres tournent dans le même sens, et pas dans le bon : ce déstabilisateur de défense ne déstabilise plus. Moins de centres que l’an dernier (3,6 contre 5,5), moins de prises de risques dans ses passes et pas un dribble réussi en L1 ! Pour Sarabia, la mue est douloureuse. L’attaquant est plongé dans le doute. Il structure son jeu autour de deux éléments : du mouvement autour de lui et des redoublements de passes. Des éléments qui lui manquent aujourd’hui cruellement au PSG.

Le Parisien du 1er octobre 2019
Le Parisien du 1er octobre 2019

Kylian Mbappé “pourrait de nouveau débuter sur le banc si l’on s’en tient à l’ultime séance à huis clos où Sarabia, Icardi et Di Maria constituaient le trio d’attaque, rapporte Le Parisien (qui propose par ailleurs un portrait de Gana Gueye). Tuchel ne devrait prendre aucun risque avec Mbappé. Un ultime test pourrait être effectué ce matin mais en cas de doute, Icardi évoluerait à la pointe de l’attaque dans une composition en forme de copier-coller de celle observée face à Madrid. L’Argentin passe un nouveau crash-test alors qu’il n’a plus joué depuis ses 60 minutes face au Real en raison de douleurs aux adducteurs. Un casse-tête pour Tuchel.

“Touché à une hanche le 25 août, Cavani n’est toujours pas convoqué avec le groupe, constate le quotidien francilien. L’attaquant de 32 ans du PSG ne retrouve pas ses sensations. Un constat inquiétant alors que le diagnostic de départ était de « trois semaines » complètes d’absence. Cavani va travailler au camp des Loges tout au long de la semaine, comme c’était le cas hier. Quoi qu’il en soit, il est désormais fort probable que Cavani profite de la prochaine trêve afin de poursuivre sa récupération physique. Bien que présélectionné par la Celeste il devrait rester à Paris.”

France Football
France Football

Keylor Navas, le nouveau gardien du PSG, “a dû triompher de l’adversité durant toute sa carrière. Et c’est justement pour cela qu’il est peut-être l’homme qui manquait au club parisien pour atteindre le Graal européen…” juge France Football qui le raconte. “D’ailleurs, le Costaricain n’a jamais été éliminé en C1, ce qui peut évidemment aider le PSG, qui a connu son lot de désillusions dans la compétition.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée