PSG 3 octobre 2019

Revue de presse PSG : Kimpembe, Mbappé, infirmerie, ultras, OM…

Vu et lu au sujet du PSG ce jeudi 3 octobre 2019 dans la presse hexagonale.

Journal L'Equipe
Journal L’Equipe

“Performant face au Real Madrid et contre Galatasaray (19 duels gagnés, 5 tacles réussis, 6 ballons récupérés), Presnel Kimpembe, opéré en mai, revient à un haut niveau. Après un été studieux, observe L’Equipe. “Il avait une obsession : son corps et le replacer dans un parfait équilibre”, résume l’un de ses proches. Au Camp des Loges, les séances ont été intenses. “Il s’est plongé dans le travail. Le parcours de Presnel, c’est avant tout du travail”, prolonge-t-on dans son entourage. Tuchel se veut précautionneux dans l’utilisation de son joueur. Mais il devra regarder de loin son défenseur, qui devrait être rappelé en équipe de France aujourd’hui.”

Kylian Mbappé “ressent toujours une gêne à sa cuisse blessée il y a un mois. Sans que cela suscite, pour l’instant, de grandes inquiétudes, rapporte le quotidien sportif. Le PSG cultive une forme de secret autour de la portée réelle de cette gêne. […] Une fatigue de reprise est invoquée. Mais difficile d’imaginer Mbappé être lancé d’entrée face à Angers samedi. […] Alors que le retour de Cavani n’est pas acté, le PSG est confronté à une autre incertitude : celle entourant Meunier. Sa cuisse a fait l’objet d’examens hier. Il est incertain pour ce week-end. À ce poste, le staff ne dispose plus de vrais spécialistes. Par ailleurs, Draxler, touché à une voûte plantaire depuis fin août, est parti se faire soigner au Qatar.”

Le Parisien du 2 octobre 2019
Le Parisien du 2 octobre 2019

“Face à Galatasaray, Paris a bouclé son 8e match de la saison sans concéder de but. Cette récurrence met en lumière l’apport de trois des recrues estivales : Navas, Diallo et Gueye, estime Le Parisien. Cet hermétisme s’explique aussi par un travail précieux des attaquants de couloir comme Sarabia et Di Maria, mais aussi par l’expérience d’un bloc défensif qui se connaît très bien.

Le journal francilien se penche sur “la difficile soirée de ces ultras parisiens” à Istanbul. “Ce déplacement à Istanbul se déroulait sans encombre jusqu’au coup d’envoi du match. Mais l’allumage d’une poignée de fumigènes, cinq ou six au maximum, a déclenché une riposte des autorités que les Ultras n’avaient pas anticipée si violente. […] 17 interpellations, et plusieurs d’entre eux ont fait un crochet par un hôpital pour recevoir des soins dans la nuit. Un seul supporter requérait encore mercredi une légère surveillance médicale. Parmi les 17 interpellés, la plupart ont été relâchés dans la nuit. Finalement, six hommes ont été présentés à la justice turque mercredi après-midi : un pour avoir allumé un fumigène, cinq pour les échauffourées avec la police. Mais aucun d’entre eux n’a été condamné et tous ont pu quitter le tribunal sans risque de poursuite.”

Du côté de Marseille, on se projette déjà sur Paris… André Villas-Boas “espère Alvaro contre le PSG”, écrit La Provence. “Victime d’une fissure du péroné, le défenseur pourrait effectuer son retour à la compétition au Parc des princes, le 27 octobre, après une semaine complète de préparation. AVB devrait pouvoir également compter sur Dimitri Payet pour le périple à Paris. Sanctionné pour des propos injurieux envers le corps arbitral, le Réunionnais aura en effet purgé ses quatre matches de suspension.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée