Wenger : “L’équipe est sur des bons rails. La victoire contre le Real Madrid a été un tournant décisif pour Tuchel”

Arsène Wenger a toujours un oeil avisé sur le Paris saint-Germain. L’ancien coach d’Arsenal est réputé proche du club de la capitale et a régulièrement était cité pour un poste au sein de la direction. Actuellement consultant pour beIN Sports, l’Alsacien s’es confié sur le début de saison parisien.

Le mercato du PSG

Dans l’ensemble, cette année, le PSG a recruté dans le secteur défensif. En prenant des joueurs comme Herrera, Gueye, Sarabia aussi qui travaille beaucoup pour l’équipe. Gueye est peut-être celui qui s’est imposé le plus facilement. Un milieu Marquinhos, Verratti, Gueye cette année ? Je ne suis pas convaincu. Je pense que contre le Real Madrid, le Real a accepté de faire le jeu, le milieu du Real était faible dans les duels. Le PSG en a profité à merveille avec beaucoup d’efficacité, des faiblesses, des points faibles du Real Madrid. C’est un milieu de terrain qui dans les matches contre le Real, le Barça, des équipes qui ont l’habitude de s’exposer, qui peut gagner les duels décisifs et qui peut être très efficace en contre.

Thomas Tuchel

Le vrai tournant de l’année dernière a été le match contre Manchester. Quand tu es dans cette situation-là et que l’objectif principal est éteint, c’est très difficile de réanimer la flamme. Je comprends qu’il (Tuchel) a souffert en fin de saison, c’était logique. Là, en début de raison, je trouve qu’il a regagné l’équipe. L’équipe est sur des bons rails. La victoire contre le Real Madrid a été un tournant décisif pour lui. Je pense qu’il est sur la bonne voie cette saison. Je l’aime beaucoup, j’aime son caractère, son honnêteté. Après, notre job ce n’est pas une question d’amour, c’est une question avant tout de résultat, il a les armes cette année pour s’exprimer.

Les débuts en ligue des champions

En regardant les premiers matches de Ligue des champions, on peut se dire qu’il y a une place à prendre. Il y a trois, quatre équipes qui peuvent gagner cette Ligue des champions, le PSG en fait partie. Il ne faut surtout pas qu’ils résonnent comme moi, il faut qu’ils essayent de gagner le prochain match et qu’ils oublient le reste. Tuchel est en train d’acquérir de l’expérience. Quand tu vas en Ligue des champions, ça s’acquière aussi petit à petit. Plus tu montes de niveau, plus tu payes sur tes points faibles. Tu te rends toujours compte qu’un joueur qui a des points faibles au niveau tactique, à un moment donné quand le niveau s’élève c’est là que ça va casser.

À propos Redaction