Diallo : “C’est un match assez spécial dans l’année”

Demain à 17h30 (Canal Plus et beIN SPORTS 1), le Paris Saint-Germain affrontera Brest au Stade Francis-Le-Blé, dans le cadre de la 13ème journée de Ligue 1. Un match qui aura une saveur particulière pour le milieu de terrain brestois, Ibrahima Diallo. En effet, le joueur 20 ans pourrait affronter son frère, Abdou Diallo, lors de cette rencontre. En conférence de presse d’avant-match, le natif de Tours s’est exprimé sur cette rencontre face à son frère aîné.

C’est la première fois (que je joue contre lui), c’est tout nouveau. C’est assez excitant parce que jouer contre son frère, c’est assez rare. Je ne sais pas trop comment ça va se passer mais je pense que ça va être assez drôle et cool. Surpris par sa progression ? Surpris non, parce que je savais qu’il avait les qualités pour. Il a des objectifs encore plus hauts et je sais qu’il va tout faire pour y arriver. Le transfert de son frère au PSG ? Ça s’est fait tellement vite. Lui-même était au courant assez rapidement, ça s’est fait en quelques semaines. On en a parlé quand ça a commencé à être sérieux.”

Le milieu de terrain de Brest est également revenu sur la rencontre face aux Parisiens. Malgré un écart entre les deux équipes, le club du Finistère compte bien prendre “les devants” à domicile. “C’est un match assez spécial dans l’année parce que ça reste une équipe particulière dans le championnat français. Après, c’est un match à domicile chez nous, on essaye de le prendre de la bonne manière. On reste sur une défaite (0-1 face à Amiens, ndlr), donc on a à coeur de remporter ce match-là. On sait qu’il va falloir être prêt parce que ça va être un match difficile. On essaie de rester calme, de faire une semaine normale comme d’habitude, de préparer le match tranquillement et on va essayer de faire la meilleure performance possible. On est quand même chez nous donc il faut qu’on prenne aussi les devants et qu’on montre ce que l’on sait faire. Depuis le début de saison, on a réussi à bousculer quelques gros clubs. Même si on ne part pas favori, on doit prendre les devants et ne pas avoir de crainte.”

À propos Murvin Armoogum

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée