Herrera : “Ici, on sue, on s’entraîne, on travaille !”

Cet été, le Paris Sain-Germain a répondu sur le mercato à des besoins qui avaient fait défaut ces dernières saisons. Et le recrutement d’Ander Herrera (29 ans) a pour but d’étoffer le milieu de terrain, qui manquait de qualités et de quantité. L’Espagnol est censé apporter sa grinta, sa polyvalence et son expérience dans un secteur orphelin de Thiago Motta et Balise Matuidi. Dans le magazine So Foot, le milieu du PSG s’est longuement confié sur ses premiers pas parisiens.

Je ne peux pas parler de ce qui se faisait les saisons précédentes car je n’étais pas là, mais depuis que je suis ici, ce que je vois, c’est que je suis dans un club qui pense uniquement et exclusivement au football, juge le milieu défensif dans les colonnes du mensuel. Et je le dis sincèrement, hein, parce que parfois, vu de l’extérieur, le PSG peut avoir un côté glamour qui peut en irriter certains. Mais ici, on sue, on s’entraîne, on travaille ! Quand j’arrive au centre d’entraînement, les physios, la podologue et le préparateur physique sont déjà au boulot… Football, football, football… Leonardo est là tous les jours.

Dans cet entretien fleuve, l‘ancien joueur de Manchester United a également évoqué son coach, Thomas Tuchel.

Moi, je trouve que c’est plutôt quelqu’un de très sensé. Tout ce qu’on travaille avec lui respire la logique. Il me rappelle Van Gaal par certains aspects. Comme lui, c’est un entraîneur positionnel, qui veut créer des espaces en faisant circuler le ballon. Il fait tout pour que l’équipe soit forte, clame-t-il. Il compte sur les nouveaux arrivants, Gueye, Sarabia et moi-même pour aider les cracks de l’équipe à être encore plus compétitifs, car au final, ce sont eux qui te gagnent les matches.

À propos Redaction

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée