Lions

Lions : “Il y a encore plus grave que la perspective de voir Leonardo se pointer chez Tuchel avec des chrysanthèmes”

Le premier tiers du championnat de France 2019/2020 ne plait pas à Bernard Lions. Le journaliste de L’Equipe s’est lancé dans un billet d’humeur dans l’édition papier de ce dimanche afin d’alerter. Car un PSG capable de perdre contre Dijon, Reims et Rennes c’est un problème, car le nivellement par le bas de la Ligue 1 c’est un problème, car le fait qu’il n’y ait aucune véritable hiérarchie chez les 19 adversaires du PSG et un classement mouvant c’est un problème. Ainsi, Angers avec une seule victoire lors des cinq dernières journées est aujourd’hui dauphin des Parisiens. Des Rouge & Bleu qui ne font même plus peur en France alors que le niveau de la compétition domestique pose question…

“Le DFCO a épinglé le PSG comme un vulgaire épouvantail. Si bien qu’aujourd’hui, sur le sol national, les Parisiens se font surtout peur à eux-mêmes. Mais il y a plus grave encore que la perspective de voir Leonardo se pointer en cours de saison chez Tuchel avec un bouquet de chrysanthèmes à la main, écrit le journaliste dans L’Equipe de ce dimanche. Ce maudit Halloween a gangrené toute notre L1, dont le dauphin s’appelle ce matin… Angers. Voire l’Europe entière, avec les baffes reçues par le Barça à Levante (1-3) et le Bayern à Francfort (1-5). Désormais, plus personne ne fait trembler personne. Et c’est finalement ça qui fiche vraiment la frousse, en France. Parce que, à la différence de ce qui se passe à l’étranger, cette faillite de nos gros bras déclenche une terrible gueule de bois. Sitôt chacune de nos effrayantes fêtes nationales terminées, nos clubs tombent aussitôt le masque et (re)deviennent des fantômes en Coupes d’Europe. Nos dirigeants doivent dès à présent s’inquiéter du drame que représente cet Halloween à la française.”

Classement Ligue 1
Classement Ligue 1

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée