Mbappé : “Je veux soulever tous les trophées qu’il me manque, notamment la Ligue des Champions !”

Le Paris Saint-Germain va disputer dans un peu plus de 24 heures son cinquième match de Ligue des Champions cette saison. Les Rouge et Bleu vont se déplacer au Santiago Bernabeu pour assurer leur première place du groupe A. Une rencontre que Kylian Mbappé devrait, selon toutes vraisemblances, disputer avec comme objectif de ramener la gagne mais aussi de marquer encore les esprits. Dans une interview accordée au site internet de la FIFA, le jeune bondynois est revenu sur son début de carrière mais aussi ses objectifs personnels. Extraits choisis.

Son esprit de la gagne :

Nous avons remporté la Coupe du Monde, c’était incroyable. Mais trois semaines plus tard, la Ligue 1 et la Ligue des champions ont repris. Il n’y a pas de répit. Pour enchaîner les succès, il faut maintenir ce niveau d’exigence. Sans cette envie de gagner, on finit par se reposer sur ses lauriers. Mais quand la motivation est là, chaque match devient une opportunité pour progresser.
Mes objectifs ? Une nouvelle couronne mondiale, bien sûr. Mais je veux avant tout soulever tous les trophées qu’il me manque, notamment la Ligue des champions. C’est la compétition de clubs qui fait rêver tous les footballeurs. J’ai la chance de connaître des joueurs qui l’ont déjà gagnée. Je les observe et j’apprends auprès d’eux afin de pouvoir, je l’espère, décrocher ce titre un jour.

Une pression supplémentaire de ne pas avoir remporté la C1 avec le PSG ?

Non. C’est un objectif pour 32 clubs. Il y aura donc 31 déçus à la fin de la saison. Nos précédentes campagnes nous ont montré que nous devons d’abord nous concentrer sur nous-mêmes. Cet été, il y a eu plusieurs changements, positifs pour ma part. Mais nous devons avancer et travailler sereinement. Nous avons de grands joueurs. Le but est de bâtir un véritable collectif et c’est ce que nous sommes en train de faire.

Son évolution en tant que joueur :

J’ai mûri. J’ai acquis de l’expérience. Les succès et les échecs m’ont beaucoup appris. Je vais construire ma carrière sur les dix ou 15 prochaines années. Pour l’instant, je creuse les fondations. Je vais poursuivre ainsi et je verrais bien jusqu’où j’irai. Ce que représente le football pour moi ? Le football n’est pas un travail. Devenir joueur professionnel était un rêve, que je vis désormais tous les jours. Je regarde tous les matches de tous les championnats, sans jamais m’en lasser. J’adore ça !

À propos Redaction

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée