Moatti

Moatti : “L’élan au PSG a déjà été plus fort et ils se sont pris le mur quand même”

Même si comptablement le PSG affiche une copie parfaite après quatre journées de Champions League, dans le groupe A (quatre victoires en quatre matches, dix buts inscrits, zéro encaissé, une qualification acquise en quatre journées), le sentiment général est mitigé. Surtout depuis mercredi soir et la petite victoire 1-0 au Parc des Princes contre le Club Bruges. Le journaliste de L’Equipe, Etienne Moatti, affirme une chose : ce que l’on sait, c’est qu’on ne sait rien de ce qui se passera à compter du 18 février, quand débuteront les huitièmes de finale de la Ligue des champions. C’était dans l’EDS.

“Cette phase de groupes, elle est toujours réussie par le PSG et ça nous dit tellement peu de choses sur ce qui nous attend en 8e de finale. En termes de temps de passage, sur le niveau de jeu, il y a eu des saisons où c’était meilleur que ça au PSG. L’élan au club a déjà été plus fort et ils se sont pris le mur quand même. Le niveau actuel du PSG est fluctuant. Mais il se peut qu’avec plus de grinta dans les matches à élimination directe ce soit supérieur. Thomas Tuchel dit depuis le début de saison qu’il veut que ses joueurs mettent la même intensité dans chaque match pour préparer les grands rendez-vous. Mais ce n’est pas le cas, ils ne jouent pas à fond.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters