PSG 7 novembre 2019

Revue de presse PSG : Bruges, Navas, CUP, notes

Vu et lu au sujet du PSG ce jeudi 7 novembre 2019 dans la presse hexagonale.

“Le PSG, vainqueur de Bruges (1-0), s’est qualifié hier pour les 8es de finales de la Ligue des champions, à deux journées de la fin de la phase de groupes, au Parc des Princes, résume l’AFP. Les Parisiens ont ouvert le score par Icardi à la 22e minute à la limite du hors-jeu. Après une domination stérile, le PSG s’est fait peur en concédant un penalty sur une faute de Silva. Mais Navas s’est bien détendu pour stopper la tentative de Diagne (74e), trop molle. Le PSG rejoint le Bayern et la Juventus, qui ont assuré leur qualification plus tôt dans la soirée.”

L'Equipe du 7 novembre 2019
L’Equipe du 7 novembre 2019

“Le PSG, sans génie et même par moments malmené par Bruges, a assuré sa qualification. Mais il y a du travail, commente L’Equipe. Peu à peu dominé dans l’entre-jeu où le trio Gueye-Marquinhos-Verratti a affiché ses limites quand il est acculé, paresseux dans le contre-pressing ce qui a provoqué plusieurs colères de Tuchel, le PSG était sérieux derrière mais loin d’afficher la maîtrise attendue pour une telle affiche à la maison, ce qui interroge forcément pour un favori annoncé à la victoire finale. En dehors de quelques rares mouvements collectifs où Di Maria était systématiquement impliqué, ses attaquants ont touché bien trop peu de ballons et eu une relation technique quasi nulle. Une sécheresse illustrée par le match de Mbappé, souvent réduit à tenter le coup en solitaire, en pure perte, ou à se défaire d’adversaires mobilisés en nombre pour bloquer le phénomène. Sur ce plan, la chanson sera différente avec le retour de son maître à jouer Neymar, dont la créativité et l’influence est évidemment sans égal dans son effectif. […] Navas a stoppé un penalty et enchaîné deux arrêts réflexes en début de deuxième période. De quoi rassurer sur ses performances en C1.

“Avec le recul, les dirigeants parisiens ne doivent pas être mécontents que le Collectif Ultras Paris ait cessé son boycott, lit-on encore. Il fallait bien cela hier tant le spectacle sur le terrain a été assez quelconque pour dynamiser un peu la soirée et la rencontre. Globalement, tout s’est bien passé hier malgré la présence d’une centaine de hooligans de Bruges.”

Les notes des joueurs parisiens dans L’Equipe : Navas (8) Dagba (5) Thiago Silva (6) Kimpembe (5) Bernat (4) Gueye (4) Marquinhos (4) Verratti (5) Di Maria (6) Icardi (6) Mbappé (3)

Les notes des joueurs du PSG dans Le Parisien : Navas (8) Dagba (7) Thiago Silva (6) Kimpembe (6) Bernat (5) Gueye (5) Marquinhos (6) Verratti (6) Di Maria (5) Icardi (6) Mbappé (4,5)

Dans Le Parisien du jour
Dans Le Parisien du jour

“Dossier classé. Reste une dernière besogne pour le PSG, un joli devoir d’automne, avec une première place à saisir à Santiago-Bernabeu contre le Real Madrid. Mais c’est fou comme les matchs contre Bruges, les scores en tout cas, ne reflètent pas leur contenu, juge Le Parisien. La formation flamande a posé d’immenses problèmes au PSG. […] C’est une rencontre à valoriser le travail de la dernière semaine de mercato du mois d’août réalisée par Leonardo, où Neymar est resté au club : Navas est grand et Icardi loin d’être un petit alors qu’il claque partout et tout le temps. […] Reste que le PSG n’est pas toujours une équipe, c’est-à-dire un bloc compact. C’est grave ? Non, pas en novembre. Les défauts actuels du PSG, souvent masqués par les résultats les plus importants, indiquent un plan de travail sur lequel l’entraîneur pourra bâtir une meilleure formation, plus solide dans l’esprit, plus talentueuse collectivement. C’est pour bientôt ou pour 2020, quand viendra le 8 e de finale, l’horion final des trois dernières saisons.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée