PSG 17 novembre 2019

Revue de presse PSG : D1, Bleus, Kimpembe, Mbappé

Vu et lu au sujet du PSG ce dimanche 17 novembre 2019 dans la presse hexagonale : la défaite des féminines 1-0 à Lyon lors du grand choc de D1 et la possible double titularisation chez les Bleus de Kylian Mbappé et Presnel Kimpembe.

OL/PSG (1-0) dans la presse de ce dimanche

OL / PSG

“Grâce à une tête de la Japonaise Saki Kumagaï dans le choc contre le PSG, l’OL a conforté sa position de leader de la D1 Arkema. Les Lyonnaises comptent désormais trois longueurs d’avance sur l’équipe parisienne, prenant ainsi une option pour le titre, écrit le JDD. Le record d’affluence pour un match de championnat féminin a été battu (30.661 spectateurs).”

“Paris a fait douter l’ogre lyonnais mais a finalement cédé, commente Le Parisien. Organisé à 5 derrière, le PSG a été à la hauteur. Proche de l’OL. « Un coup de pied arrêté, le haut niveau c’est ça. Malgré tout, on a su faire jeu égal. Si Lyon, c’est la meilleure équipe du monde, nous, on n’est pas très loin derrière », se persuade Echouafni. Mais le plus important, c’est en fin de saison. Celles qui gagnent des trophées. » A trois petits points, le PSG n’a pas encore abdiqué. Ce Lyon-là a déjà perdu des points en cours de route cette saison. Le chemin est encore long. Donc, qui sait ?”

“Si Echouafni a fini frustré et Jean-Luc Vasseur, son homologue rhodanien, comblé, les deux coaches ont pesté contre le calendrier, lit-on dans L‘Equipe. « J’ai récupéré l’ensemble de mon effectif (parti en sélection) il y a à peine 48 heures, une journée de plus aurait été bénéfique », a expliqué le coach de l’OL. « Le calendrier n’est pas adapté, a regretté Echouafni. Les trois quarts des filles sont rentrées jeudi avec de longs trajets, ça s’est vu dans la qualité technique. » Ce matin, l’OL est seul en tête de la D1 avec trois points d’avance sur son grand rival, le PSG. Mais pour Hegerberg, l’objectif est ailleurs. « Le plus important, c’est la fin de la saison : qui est premier, qui gagne les trophées. » Malgré cette victoire, l’OL n’est pas encore assuré d’être celui-là.”

Mbappé et Kimpembe avec les Bleus

Qualifiés pour l’Euro 2020, les Bleus jouent un dernier match ce soir en Albanie. L’objectif, une victoire pour tenter d’être dans le premier chapeau lors du tirage le 30 novembre. Et pour sa 100e, Didier Deschamps, le sélectionneur, pourrait aligner ses deux joueurs du PSG : Presnel Kimpembe et Kylian Mbappé.

“Les Bleus ont travaillé avec une défense à trois, hier soir. Et si ce n’était pas du bluff ? écrit L’Equipe. En alignant une formation disposée en 3-4-3, le sélectionneur a semé le doute. D’abord, parce qu’il n’a jamais utilisé ce schéma sous son mandat. Ensuite, parce qu’il a déjà mis en place une équipe en veille de match et changé le lendemain. Du coup, si ce soir, à Tirana, Deschamps suivait son plan du samedi, son onze serait bâti autour d’une défense à trois composée de Varane, Lenglet et Kimpembe. Sur les côtés, ce seraient Dubois à droite et Benjamin Mendy à gauche qui joueraient les rôles de pistons, alors que Tolisso et Moussa Sissoko formeraient le duo de récupérateurs. Kanté, qui a été peu utilisé depuis le début de saison en raison de blessures, serait ainsi ménagé. Devant, l’attaque serait composée de Griezmann, Mbappé et Ben Yedder, qui aurait ainsi une nouvelle chance.”

Raphael Varane, Didier Deschamps, le capitaine et le sélectionneur, tout en restant assez mesurés, ont recadré” Kylian Mbappé, observe Le Parisien. Deschamps, qui avait rappelé Mbappé à l’ordre dans le vestiaire du Stade de France à la mi-temps, comme il l’a parfois fait à la Coupe du monde, lui a adressé un message assez similaire à celui de Varane : « Kylian a toujours cette capacité de faire la différence à lui tout seul. Il y a une prise de risque parce que ce sont sur des actions individuelles. Il faut trouver un juste milieu. » Ce que le Parisien n’a pas réussi jeudi.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters