PSG 11 novembre 2019

Revue de presse PSG : Icardi, Di Maria, Mbappé, Neymar, Tuchel…

Vu et lu au sujet du PSG ce lundi 11 novembre 2019 dans la presse hexagonale.

L'Equipe du 11 novembre 2019
L’Equipe du 11 novembre 2019

Icardi + Di Maria

Le “tandem argentin Icardi-Di Maria tire offensivement le PSG, constate L’Equipe. Leur complicité n’a pas mis longtemps à se nouer sur et en dehors du terrain. L’entente est plus que cordiale entre les deux natifs de Rosario, même si Di Maria reste proche de Cavani, avec qui il continue de partager beaucoup de temps en famille. El Fideo sait faire la part des choses. En grand pro. […] Icardi déroule des statistiques affolantes en matière d’efficacité avec un but toutes les 76 minutes et 17 ballons touchés en moyenne en L1. Le 16e Argentin de l’histoire du PSG marche sur les traces de Carlos Bianchi. Entre 1977 et 1979, le goleador avait inscrit 71 buts en 80 matches.  La bonne pioche du mercato affiche une série de 9 buts en dix matches dont quatre en autant de rencontres en Ligue des champions. Di Maria, le meilleur Parisien de ce premier tiers de saison, enchaîne également des statistiques impressionnantes. Cinq réalisations pour autant de passes décisives dans l’élite. Mais il en a également donné quatre en C1 pour deux buts face au Real Madrid. En 17 matches, Di Maria a été impliqué directement dans seize buts.

Mbappé disponible pour les Bleus
Mbappé disponible pour les Bleus

Mbappé chez les Bleus

Kylian Mbappé est attendu aujourd’hui à Clairefontaine pour le rassemblement de l’équipe de France (la qualification pour l’Euro 2020 sera acquise en cas de victoire contre la Moldavie jeudi). “A priori, Mbappé ne ressent plus aucune douleur et se sent à 100 %. Il n’a pas encore joué avec les Bleus, cette saison, et il a très envie de participer à la fête attendue au Stade de France”, explique L’Equipe. “Les derniers échos sont positifs”, confirme Le Parisien.

Dans Le Parisien de ce lundi
Dans Le Parisien de ce lundi

Avec le retour programmé de Neymar à l’issue de la trêve internationale, Tuchel aura – si tout se passe bien – tous ses attaquants à disposition. Mais qui restera sur le banc ?“, demande Le Parisien. “Comment Tuchel pourrait-il se passer d’un seul membre du trio composé par Di Maria, Neymar et Mbappé ? Et Icardi ? Depuis son arrivée à Paris il casse la baraque. Le 4-2-3-1, la solution ? Pour la deuxième fois de la saison, Tuchel a fait débuter son équipe en 4-2-3-1 à Brest. Simple concours de circonstances ou réelle option ? La première option semble privilégiée. L’Allemand a trouvé son système, un 4-3-3, pour les grands soirs, de L1 ou de Ligue des champions. Il l’a confirmé cette semaine au micro d’Esporte Interativo. “Jouer avec quatre attaquants ? C’est possible, mais nous devons rester attentifs pour conserver une équipe équilibrée. La meilleure chose pour moi est d’avoir trois joueurs au milieu pour protéger les attaquants.” Avec la présence de l’inamovible trio de l’entrejeu Gueye-Marquinhos-Verratti, Tuchel a trouvé un équilibre payant. Alignée à quatre reprises cette saison, cette association compte quatre victoires pour aucun but encaissé. Un argument de poids en vue du chaud déplacement à Madrid.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée