Revue de presse PSG : LOSC, Real Madrid, attaque, naming, notes

Vu et lu au sujet du PSG ce samedi 23 novembre 2019 dans la presse hexagonale.

“Si la capitale s’attendait à danser la samba avec le retour de son n°10 Neymar, c’est bien au rythme du tango argentin qu’il continue d’avancer en tête du championnat, s’amuse l’AFP. Comme à Brest avant la trêve, Mauro Icardi (17’) et Angel di Maria (31’) ont marqué pour faire passer à leur équipe une soirée tranquille, malgré la pluie et la défense à cinq lilloise qui laissaient entrevoir le contraire. Le style albiceleste est moins flamboyant, mais plus efficace, à l’image du “Goleador” qui a inscrit son 10e but en 11 rencontres. […] Paris a assuré l’essentiel sans trop forcer. Avec le retour de son Brésilien, et celui de Mbappé, le leader est prêt pour le choc au Real Madrid en Ligue des champions, mardi.”

“Le PSG n’a même pas eu besoin de forcer… se lamente La Voix du Nord. Icardi et Di Maria ont assuré le succès dans la première demi-heure. Comme en Ligue des champions, le LOSC a payé cash ses erreurs de placement et s’est montré trop inefficace dans la surface adverse. […] Au XXIe siècle, le LOSC ne s’est toujours pas imposé au Parc des Princes. Il faut ainsi remonter au 27 avril 1996 pour trouver trace d’un succès nordiste en terre parisienne.”

L’Equipe du 23 novembre 2019

“Vainqueurs logiques de Lille, les Parisiens vont se présenter à Madrid avec tous leurs attaquants. Tuchel va devoir trancher et il y aura des déçus, prévient L’Equipe. Il est fort probable que Paris évolue en 4-3-3. C’est le système préférentiel de Tuchel depuis le début de la saison. Le trident de milieux attendu (Verratti, Marquinhos et Gueye) offre sécurité et équilibre à son équipe. Pour Cavani la cause semble entendue, il sera remplaçant. À la vue de leur bonne série actuelle, Icardi et Di Maria, encore buteurs hier, peuvent difficilement sortir de l’équipe type. La dernière place dans ce schéma se jouerait donc entre Neymar et Mbappé. Délicat d’imaginer Tuchel se priver de la star brésilienne, de retour de blessure, dans un match comme celui-là, où son équipe aura besoin de son métronome pour tenter de contrôler le ballon. Si ce scénario se confirmait, c’est Mbappé qui serait remplaçant. Même en usant de toute sa pédagogie et de son sens du management, Tuchel aura bien du mal à trouver les bons arguments pour justifier sa décision à Mbappé. À Madrid, il y aura des déçus.”

Le journal sportif revient sur le projet de naming du Parc des Princes qui “n’est pas pour tout de suite. Pas avant au moins 2024 et les JO de Paris. […] Dans l’esprit des dirigeants, qui font travailler différents cabinets d’architectes sur la meilleure solution pour l’agrandissement du Parc, le naming du stade ne peut intervenir que dans le cadre de cet agrandissement, qui ferait passer l’enceinte à une jauge entre 55.000 et 60.000 personnes. Mais ces travaux n’auront pas lieu avant les JO. Ensuite, il faudra au moins une ou deux années pour les réaliser. L’annonce de cette prospection, un sujet sensible, n’a pas suscité, hier, beaucoup de réactions chez les supporters, notamment les ultras. En début de match, en virage Auteuil, une banderole « Non au naming » a été déployée.”

Les notes des joueurs du PSG dans L’Equipe : Navas : 7. Meunier : 4. Thiago Silva : 5. Kimpembe : 5. Bernat : 6. Draxler : 7. Marquinhos : 5. Gueye : 6. Di Maria : 8. Icardi : 6. Neymar : 4.

Les notes des joueurs du PSG par Le Parisien : Navas : 6,5. Meunier : 3. Thiago Silva : 6. Kimpembe : 5. Bernat : 6. Draxler : 5,5. Marquinhos : 5,5. Gueye : 6. Di Maria : 7. Icardi : 6,5. Neymar : 3,5

Le Parisien du 23 novembre 2019
Le Parisien du 23 novembre 2019

“Les Parisiens ont passé une soirée tranquille. Les voilà idéalement lancés avant le choc contre le Real Madrid, juge Le Parisien. La seule réserve vient de la défense parfois en difficulté face à la vitesse des attaquants lillois. Et sans un Keylor Navas, une nouvelle fois déterminant, la soirée aurait été certainement plus compliquée. Il faudra s’en souvenir mardi soir et se redire que Hazard, Rodrygo ou Benzema, ça va plus vite qu’Ikoné et Araujo. […] Mais le principal enseignement de ce match concerne l’attaque. Comment va procéder Tuchel face au Real s’il souhaite conserver son milieu à trois? C’est le débat de ces quatre prochains jours. Avec sa coupe type crinière de poney, Neymar n’a pas décoiffé. Il apparaît comme le joueur le moins en forme du quatuor restant. Il semble difficile de sortir Di Maria et Icardi qui ont encore prouvé leur efficacité et leur impact sur le jeu du PSG. Ils sont actuellement indispensables à Paris. Mbappé se range aussi dans cette catégorie.

Le Parisien évoque également le dossier du naming du Parc des Princes : “Une somme de 15M€ par saison serait espérée, soit un peu plus de 2% du chiffre d’affaires total du PSG. […] L’annonce de la recherche d’un naming pour le Parc des Princes n’a pas réjoui la Ville de Paris, propriétaire du stade. D’abord parce que les cabinets n’ont pas été prévenus de la prospection du PSG. Ensuite, les élus considèrent que le sujet n’est pas d’actualité.

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée