PSG 8 novembre 2019

Revue de presse PSG : Mbappé, Leonardo, De Sciglio, Neymar, Cavani, Silva, Brest…

Vu et lu au sujet du PSG ce vendredi 8 novembre 2019 dans la presse hexagonale.

L'Equipe du 8 novembre 2019
L’Equipe du 8 novembre 2019

Kylian Mbappé est à la une de L’Equipe. “Les messages distillés par Leonardo sont, comme au billard, des coups à plusieurs bandes. Sa sortie médiatique mercredi n’y a pas échappé. Notamment quand il a été interrogé sur Mbappé et son avenir. Leonardo l’a flatté tout d’abord. Il lui a ensuite rappelé que c’est son club qui décidera (plus de deux ans de contrat). Enfin, le Brésilien lui a témoigné de la considération : “Prolonger ? C’est une possibilité. Le PSG a beaucoup d’ambition pour le futur, et, lui, il est une partie centrale de cela”. […] Leonardo a mis des actes sur ses paroles il y a déjà quelques semaines puisqu’il a amorcé des discussions. Mais ces négociations, jugées pour l’heure seulement comme « une prise de contact », ne se sont pas encore concrétisées par une proposition. […] Paris ne pourra pas lui proposer le même salaire que Neymar, 30M€ net. Le Brésilien bénéficie de la prime d’impatriation. Mais cet élément n’est pas moteur dans la réflexion du joueur et de son entourage, puisqu’il perçoit déjà cette saison 19,5 M€ brut. Mbappé répète en privé qu’il est attaché au PSG et qu’il veut y réussir. La problématique est simple, à vrai dire : il veut être dans une structure à la hauteur de sa propre ambition. […] Le Real Madrid est au premier rang des courtisans. Mais rien n’est joué dans un dossier où les cadors sont à l’affût. C’est le cas de Manchester City ou de Liverpool. Outre l’exposition assurée par la puissante et spectaculaire Premier League, les deux géants anglais sont dotés d’un effectif de très haut niveau paré pour tous les défis. […] Si le PSG a lancé l’opération prolongation de Mbappé, ce n’est pas le cas pour son autre superstar, Neymar (27 ans, sous contrat jusqu’en 2022). Des deux côtés, on ne juge pas le timing approprié.”

Le journal sportif confirme la piste pour le PSG menant au latéral polyvalent de 27 ans de la Juventus, Mattia De Sciglio. Mais “l’international semble ne pas vouloir se précipiter.”

Enfin, quant au match à Brest samedi (17h30), Edinson Cavani “pourrait retrouver une place de titulaire. En effet, Icardi, victime d’une contusion au pied gauche, pourrait manquer à l’appel. Herrera est quant à lui forfait à la suite d’une lésion de la cuisse gauche, comme Meunier (cuisse), Neymar (cuisse) et Thilo Kehrer (voute plantaire), en phase de reprise. Ils devraient tous pouvoir s’entraîner avec le groupe la semaine prochaine.”

Le Télégramme
Le Télégramme

“Le stade Francis-Le Blé, samedi après-midi, semble pourtant être l’endroit idéal pour offrir à Cavani, miné par des soucis physiques, sa quatrième titularisation de la saison, juge Le Télégramme. Car l’Uruguayen, qui tient la corde pour débuter en Bretagne, a besoin de temps de jeu et qu’Icardi est sorti touché à la cheville, mercredi soir. Tuchel, dans ce duel à distance, promet une concurrence « totale » alors que Cavani, à l’état d’esprit irréprochable, s’était contenté de miettes lors des deux derniers matchs de championnat. Les deux attaquants réussiront-ils à cohabiter un jour ensemble ? Rien n’est fermé mais Icardi a pris de l’avance sur son acolyte. Paris a deux buteurs sous le coude. Et pas des moindres !

Le Parisien du jour
Le Parisien du jour

Le Parisien évoque les “coulisses d’une prise de parole musclée”, celle de Leonardo mercredi soir dans les coursives du Parc des Princes. “Le directeur sportif incarne le PSG, fidèle à la feuille de route mêlant autorité et fermeté, lit-on. Au départ, Leo voulait prendre la parole pour redonner du poids à Tuchel. L’actualité du début de la semaine l’a conduit à parler très vite, notamment après les sorties de Zidane et Platini. Après avoir échangé avec son président, le Brésilien a travaillé ce mercredi sur des réponses adaptées. […] Leo cherche d’abord à défendre les intérêts du PSG mais il n’oublie pas de souligner explicitement les manques actuels. Les prochains contempteurs du PSG réfléchiront peut-être à deux fois avant d’attaquer le club. Ils savent désormais qu’ils s’exposent à une réplique cinglante de Leonardo, pas le dernier pour trousser des reparties qui font mouche. […] En interne, il rappelle qu’il demeure le patron de tout le sportif. A ce jour, il n’a pas prévu de prolonger Cavani ni Thiago Silva. Le club a besoin de libérer des marges salariales pour tenter de prolonger Mbappé, sa priorité, puis sans doute Neymar, un jour.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée