PSG 25 novembre 2019

Revue de presse PSG : Mbappé, Neymar, Verratti, Tuchel, Real, pression…

Vu et lu au sujet du PSG ce lundi 25 novembre 2019, veille de match contre le Real Madrid, dans la presse hexagonale.

Dans La Dépêche du Midi, il est question de la pression sur les épaules de Thomas Tuchel. Car “pour l’image du club, cette affiche est capitale”, prévient un proche de l’institution qatarie, constamment soucieuse de son rayonnement, lit-on. Des questions au sujet du coach parisien, on pourrait en trouver des tas. Elles concernent son autorité, sa crédibilité, sa faculté à pouvoir tracter ses étoiles dans un col hors catégorie alors qu’elles, seules, sont à tout moment capables de le hisser au sommet. L’Allemand est constamment épié, presque traqué, en sursis permanent. […] À terme, son sort parait scellé et la rumeur Pochettino enfle déjà. Pourtant, Tuchel est toujours là. Logique pour un proche du club : « Il a été choisi par l’émir du Qatar et il est donc un peu protégé. Leonardo avait plutôt dans l’idée de vite s’en séparer. Doha lui a fait comprendre qu’il allait devoir faire avec Thomas. » Au max, jusqu’à la fin de la saison : « Sauf exploit en Ligue des champions, à savoir un dernier carré a minima. Et encore, une demie pourrait juste lui permettre de partir proprement. Pour lui, Madrid sera déjà important.”

Dans L’Equipe

“Les négociations pour une prolongation de contrat de Mbappé, entamées il y a quelques semaines, se poursuivent dans un bon climat. Leonardo considère l’attaquant comme sa priorité, explique L’Equipe. Mbappé apparaît comme le noyau du PSG des prochaines saisons, en raison de son talent, de ses origines parisiennes, de son âge, de son statut, notamment de champion du monde, et de son aura grandissante. Sa place de n°1 du club pour les ventes de maillots le confirme. […] Mbappé sait aussi que plus longtemps il sera lié au PSG, plus il lui sera difficile de le quitter, à moins d’inclure dans la négociation un accord pour un départ à une date donnée. Cette pratique n’est pas dans les habitudes parisiennes, mais sait-on jamais. […] Le chiffre de 30M€ annuels évoqué en cas de prolongation est jugé « ridicule » au PSG. Le Français perçoit cette saison 19,5M€ brut.”

“La délégation du PSG décolle ce matin pour Madrid, rappelle le quotidien sportif. Verratti figure dans le groupe. Tuchel peut compter sur l’ensemble de ses titulaires et joueurs cadres, à l’exception d’Ander Herrera (cuisse gauche). Manquent aussi à l’appel Kehrer (reprise), Choupo-Moting, touché au dos, et Kurzawa, sans que l’on sache la nature exacte de son absence.” Et L’Equipe propose ce onze contre le Real Madrid : Navas – Meunier (ou Dagba), Thiago Silva, Kimpembe, Bernat – Verratti, Marquinhos, Gueye – Di Maria, Icardi (ou Mbappé), Neymar.

Dans Le Parisien du 25 novembre 2019

“Demain, Neymar pourrait faire les frais du système de jeu et de la forme étincelante de Di Maria et d’Icardi, prévient Le Parisien. Mbappé a seulement été freiné, la semaine dernière, par son état grippal. Sur le chemin de la normalisation, une non-titularisation alourdirait le climat entre Neymar et le PSG, désormais bien décidé à ne plus lui octroyer un traitement de faveur. La journée d’hier a conforté la tendance positive concernant Verratti. Il s’agit d’une excellente nouvelle pour Tuchel, désireux, semble-t-il, d’articuler son équipe en 4-3-3 plutôt que dans un 4-2-3-1 aussi offensif qu’expérimental. Côté Madrid, Zidane s’appuiera sur une équipe proche de celle victorieuse de la Real Sociedad samedi (3-1). Marcelo s’est entraîné hier et devrait réintégrer le onze de départ.”

Enfin, si L’Equipe parle ce jour d’une prolongation de contrat de Kylian Mbappé, Le Parisien rappelle que pour ses 10 ans, une réplique miniature du stade de Madrid, Santiago-Bernabéu, lui avait été offerte.

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée