psg 19 novembre 2019

Revue de presse PSG : Thiago Silva, Blanc, Neymar, Mbappé, infirmerie…

Vu et lu au sujet du PSG ce mardi 19 novembre 2019 dans la presse hexagonale.

Dans Le Parisien du 19 novembre 2019

Neymar… “Un retour pour de bon cette fois ?”, se demande Le Parisien. Car le joueur brésilien – qui doit reprendre la compétition vendredi contre Lille – a disputé “moins de vingt matchs depuis le début de 2019”. Mais “comme les sensations sont bonnes, il y a de fortes chances de le revoir au moins quelques minutes. L’étape suivante étant bien sûr de pouvoir tenir sa place mardi face au Real Madrid, pour son grand retour en Ligue des champions. En attendant, Neymar trimbale sa bonne humeur dans un vestiaire où l’accroissement de la communauté hispanophone lui permet de multiplier les discussions.”

Quant à Kylian Mbappé, “fiévreux et forfait avec la France face à l’Albanie, il doit reprendre l’entraînement ce mardi avec le PSG, rapporte le quotidien francilien. Si Kehrer s’est entraîné avec ses coéquipiers, lundi, et semble sur la voie du retour à la compétition, ce n’est pas encore le cas de Verratti, Navas et Herrera. Ces trois-là sont très incertains pour la réception de Lille vendredi. Meunier a lui repris l’entraînement et il conviendra d’évaluer ses sensations pour voir s’il postule à un retour dans le groupe. […] Choupo-Moting souffrait de douleurs lombaires ce week-end et a dû déclarer forfait avec le Cameroun.”

“Dans un entretien accordé à France Football, Thiago Silva (35 ans), le défenseur central du PSG, a émis le souhait de prolonger son expérience dans la capitale, remarque L’Equipe qui choisit cet extrait : « Est-ce que je serai là la saison prochaine ? Oui, je ne m’en suis jamais caché, c’est ma volonté. Il reste peu de temps avant le terme de mon contrat et on va en discuter prochainement. Je ne peux pas entrer dans les détails, mais l’idée est de rester au PSG et continuer à faire grandir le club. Les huit ans que je viens de passer peuvent peser dans la balance. Je serai parisien à vie. »

Le dernier France Football

Dans cet entretien accordé à France Football, le capitaine du PSG explique qu’il lui a fallu du temps pour s’adapter à Paris. “Ma première année a été très difficile. J’étais triste. Je pensais que je n’allais pas y arriver, que je n’allais pas pouvoir rester en France. C’est la première fois que j’en parle aussi ouvertement. Mais je n’étais pas bien lors de cette première saison. J’avais de sérieux doutes. La deuxième saison, ce fut un peu meilleur. J’ai commencé à me sentir mieux, à croire davantage au projet. J’ai pris mes marques, je me suis senti plus à l’aise, j’ai commencé à parler français, avec Laurent Blanc notamment. Il m’a ouvert l’esprit. C’est lui qui a été déterminant. Grâce à lui, tout a changé. […] Aujourd’hui, après huit ans ici, avec le passeport en poche, je me sens français. J’en suis fier. Paris, ce n’est pas une parenthèse.”

L’international brésilien fait le lien entre ce qu’il a vécu et la situation de Neymar : “Il est exactement dans la même configuration. Il est arrivé avec beaucoup de détermination, de motivation, mais il a ressenti les mêmes sensations que moi à l’époque. Il a subi l’hiver, qui est long, difficile. Il n’était pas habitué. Il a connu aussi de sérieuses blessures qui l’ont empêché de s’adapter plus vite. Il a souffert, mais aujourd’hui, il est mieux. Il est actif et positif dans le vestiaire. Il ne parle pas beaucoup mais ses paroles ont un impact. Même si beaucoup pensent le contraire, je peux vous dire qu’il est désormais bien dans sa tête, il est heureux d’être là. Il s’entend très bien avec le staff et ça facilite les choses. C’est agréable de bosser avec ce staff.”

Thiago Silva explique le cap qu’il s’est fixé : “Ce n’est pas parce qu’il ne me reste que six mois de contrat que je vais me relâcher. Au contraire, je vais travailler encore plus pour leur montrer que j’ai le niveau pour rester. Leonardo va bientôt se pencher sur la question. Il a eu un mercato difficile cet été, il a beaucoup bossé, et d’ici peu, il va s’asseoir tranquillement pour déterminer ce qui sera le meilleur pour le club, pour le PSG, pour moi. Quelle que soit la décision de Leo, je vais l’accepter tout en soulignant que je continuerai à faire mon boulot du mieux possible en essayant d’aider l’équipe. Le staff peut être rassuré, je vais donner ma vie pour lui, et pour Tuchel.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée