PSG 3 novembre 2019

Revue de presse PSG : Tuchel, Navas, Silva, Leonardo, Kurzawa, Diallo

Vu et lu au sujet du PSG ce dimanche 3 novembre 2019 dans la presse hexagonale.

“Le PSG a renoué avec la victoire en balayant (37-24) les Danois d’Aalborg, samedi, en Ligue des champions, à Coubertin, où ses deux stars scandinaves, Hansen et Sagosen, ont fait leur retour, publie l’AFP sur la section handball. Il y a deux semaines, avant la trêve internationale consacrée à la Golden League, les Parisiens s’étaient inclinés à Barcelone, pour la première fois de la saison, après douze succès toutes compétitions confondues. Grâce à ce succès, le PSG rejoint le Barça en tête de son groupe.

L'Equipe du dimanche
L’Equipe du dimanche 3/11/2019

“Si Marquinhos et ses partenaires ont affiché, à l’exception de Mbappé et Dagba, un relâchement coupable ou peut-être même de la suffisance, le staff avait préparé avec minutie ce rendez-vous face à la lanterne rouge. Si on ne peut douter que Tuchel ait mis ses joueurs en garde contre tout excès d’optimisme ou de facilité, pourquoi alors ont-ils livré cette prestation défaillante collectivement et individuellement ? demande L’Equipe. Un constat : le discours de Tuchel ne passe pas toujours. Cet élément peut inquiéter.”

Le journal sportif parle aussi de “premiers doutes pour Navas” suite à son match à Dijon (2-1). “Si la thèse de l’accident n’est pas à écarter, ce coup de mou ne masque pas quelques inquiétudes, écrit Damien Degorre. Vendredi, même s’il n’est pas le seul impliqué sur les deux buts dijonnais, sa responsabilité est en partie engagée. […] En interne, certains évoquent une fatigue psychologique et physique de Navas. […] Du coup, depuis quelques semaines, Navas est un peu plus ménagé en séance. L’essentiel, pour le staff, est qu’il réponde présent à la fin de l’hiver. Comme ses coéquipiers d’ailleurs.”

Lundi, le PSG reprendra l’entraînement pour préparer la réception de Bruges mercredi. “Thiago Silva, forfait à Dijon car malade, va mieux et sera apte, rassure L’Equipe. Quant à Verratti (mollet) et Herrera (cheville), leur participation n’est pas encore assurée mais ils sont fortement espérés.”

Le Parisien du 3 novembre 2019
Le Parisien du 3 novembre 2019

“La défaite à Dijon a ramené Tuchel au cœur des débats, en raison notamment d’une propension à changer trop souvent de système et d’un discours trouvant peu d’échos auprès des joueurs, juge Le Parisien. Sur le papier, l’Allemand s’appuie peut-être sur le meilleur effectif de l’histoire du club. Il compte pourtant déjà 11 défaites en 71 matchs pour seulement 7 nuls. Comme si son équipe « débranchait » et se retrouvait sans ressort. […] La polyvalence est une marotte de Tuchel. […] qui est seul en première ligne. Car Leonardo n’est plus le dirigeant affable qui venait distribuer les bons et les mauvais points ou éteindre les polémiques devant les médias. Tuchel sait que sa prolongation de contrat signée quelques semaines avant le retour de Leonardo ne le protège pas vraiment. L’ombre d’Allegri, libre de tout contrat, plane toujours.”

“A gauche, c’est l’état d’urgence, explique le journal francilien. Derrière Juan Bernat, aucune solution satisfaisante ne se dégage au poste de latéral gauche. Ce qui renforce l’importance d’une arrivée au mercato hivernal dans ce secteur. Le traitement de Kurzawa en Bourgogne ressemble à un enterrement en grande pompe. L’expérience Diallo, peu concluante, prolonge celle tentée avec Kehrer de l’autre côté et démontre que la polyvalence des défenseurs centraux sur les côtés a des limites. La solution n’est pas non plus à chercher du côté du centre de formation, puisque le PSG a vendu Zagre. […] De Sciglio (Juventus) est sur les tablettes de Leonardo. L’actualité récente du PSG ne fait que renforcer sa cote.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters