Rothen

Rothen : “Il y a un traumatisme qui reste chez Tuchel et dans le rapport aux joueurs”

Avec neuf défaites en 2019, le PSG connaît une année assez difficile avec de véritables accrocs. Pour Jérôme Rothen, l’élimination au Parc des Princes, contre Manchester United, alors que la qualification était quasiment en poche après une victoire 2-0 à Old Trafford, a tout bouleversé. Le rapport aux joueurs de Thomas Tuchel a changé, idem dans le vestiaire avec le technicien. Et le temps n’a pas encore fait son oeuvre selon l’ancien joueur.

Il y a un traumatisme qui reste chez Thomas Tuchel et dans le rapport aux joueurs depuis le Manchester United. Et ça, tu ne l’effaces pas. Quand tu gagnes, c’est facile, tu l’écoutes ton coach, a commenté Jérôme Rothen, l’ancien milieu de terrain du PSG, sur RMC. En Ligue 1, ils vont gagner la plupart des matches même s’il y a des piqûres de rappel. Il y a déjà trois défaites en Ligue 1. En Ligue des champions, même en étant très moyens, il gagnent 5-0 à Bruges, à domicile en faisant un match pourri ils gagnent 1-0. Les joueurs disent après qu’ils sont contents parce qu’ils n’ont pas encaissé le moindre but en Ligue des champions. Oui, c’est fantastique, mais après il y a le contenu du match. Ce que tu dégages, comment tu gères ton groupe. Il y a des mecs qui commencent à tirer la gueule parce qu’ils ne jouent pas. D’autres comme Meunier à qui tu as du mal à faire confiance. Par contre Draxler revient, bam il joue 90 minutes à Brest ! Tuchel le fait jouer tout de suite. Tuchel a ses préférences. Pour moi, c’est un problème. Draxler, à Brest, au bout d’une heure il doit le sortir.

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters