Tite

Thiago Silva ne pense pas encore à la Coupe du Monde

Le 26 novembre prochain, le Pais Saint-Germain se rendra à Madrid pour y affronter le Real dans le cadre de la 5e journée de Ligue des champions. Auteur d’une prestation majuscule contre Galatasaray avec les Merengues (6-0, triplé), Rodrygo (18 ans) a étonné l’Europe. Des récentes performances qui lui ont permis d’être appelé avec la sélection brésilienne. Présent en conférence de presse, Thiago Silva (35 ans) a évoqué l’éclosion de son jeune compatriote et espère que Zidane le laissera sur le banc lors de la prochaine confrontation entre les deux équipes.

Je crois que pour beaucoup, il est surprenant de voir un garçon de 18 ans avec une grande personnalité. Vous pouvez voir la façon dont il a marqué les buts, c’était très calme, serein. Ce n’est pas un garçon excité qui veut se montrer, explique Thiago Silva par des propos rapportés par Globo Esporte. Il sait ce qu’il attend de sa carrière, avec si peu d’âge et tant d’expérience, marquer trois buts en Ligue des champions, il n’y en a pas beaucoup qui en sont capable. J’espère que Zidane le laissera sur le banc (rires).”

Toujours un élément indispensable avec la Seleção, le capitaine du PSG pourrait jouer la prochaine Coupe du Monde en 2022 au Qatar. Mais pour le moment, le défenseur ne se projette pas.

Si je dis que je ne pense pas à la Coupe du Monde, je mentirais. Mais je ne peux pas continuer à me concentrer sans penser aux qualifications. Ni pour jouer ni pour regarder. Si le Brésil ne va pas en Coupe du Monde, j’arrêterai, affirme-t-il devant les médias. Mes pensées vont vers le présent, vers les éliminatoires de mars. J’y vais pas à pas, à 35 ans, je ne peux plus penser à la Coupe du Monde. Je vais mois après mois, année après année, voyons ce que Dieu me réserve.

À propos Redaction

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée