bresil-argentine

L’Argentine de Paredes s’impose face au Brésil de Silva et Marquinhos (1-0)

Les joueurs du Paris Saint-Germain continuent leur trêve internationale. Et pour ce match amical entre le Brésil et l’Argentine, deux joueurs parisiens étaient titulaires. Thiago Silva, qui portait même le brassard de capitaine alors que Leandro Paredes était aligné avec l’Albiceleste.

Le début est rythmé et animé. Dès la neuvième minute, le Brésil va obtenir un penalty. Firmino pique la balle à Foyth dans la surface. Le ballon revient dans les pieds de Gabriel Jesus, qui est déséquilibré par Leandro Paredes, lui-même en déséquilibre. L’arbitre désigne le point de penalty. Jesus se présente mais manque complètement son penalty. Pratiquement dans la foulée, c’est l’Argentine qui va obtenir un penalty. Alex Sandro déséquilibre Messi dans la surface. La Pulga se présente face à Alisson, mais le gardien brésilien repousse la tentative. Le ballon revient finalement sur Messi qui propulse le ballon au fond des filets (1-0, 12e). Les deux équipes vont ensuite s’offrir quelques occasions sans pour autant marquer. Les deux équipes rentrent donc aux vestiaires avec cette petite marge pour l’Argentine dans un match tout de même haché par les fautes et les imprécisions.

La deuxième mi-temps est similaire à la première. Les deux équipes se procurent plusieurs occasions, franche et moins franche, mais n’arrive pas à tromper la vigilance des gardiens. À la 76e, Leandro Paredes va déclencher une frappe flottante dès 20 mètres, qu’Alisson préfère dégager des points. À 10 minutes de la fin l’Argentine va se procurer deux occasions franches en deux minutes mais Martinez ou Acuna manquent de précision. Rien ne sera finalement marqué, l’Argentine s’impose (1-0) lors de ce Superclásico qui n’aura pas tenu toutes ses promesses.

Titulaire et capitaine, Thiago Silva a joué l’intégralité du match. Il a été dans la lignée de ses prestations avec le PSG, très propre dans ses interventions et leader de sa défense. Lionel Messi lui a quand même posé quelques problèmes mais il a réalisé une bonne prestation dans l’ensemble. Marquinhos, lui, est resté sur le banc. De son côté, Leandro Paredes a réalisé une prestation mitigée. Fautif sur le penalty, raté, du Brésil, il s’est signalé en attaque avec une frappe à la 76e. Il a été remplacé par Rodriguez à la 83e.

Les XI de départ :

Brésil : Alisson – Alex Sandro (Lodi, 64e), Thiago Silva, Éder Militão, Danilo – Casemiro (Wesley, 86e), Arthur (Fabinho, 55e) – Gabriel Jesus (Richarlinson (71e), Lucas Paquetá (Coutinho, 46e), Willian (Rodrygo, 71e) – Firmino

Argentine : Andrada – Foyth, Otamendi, Pezzella, Tagliafico – Paredes (Rodriguez, 83e), De Paul (Dominguez, 90e), Lo Celso (Acuna, 59e) – Ocampos (Gonzalez, 74e), Messi, Lautaro Martinez (Alario, 88e)

À propos Guillaume De Freitas

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée