Crédit photo : psg.fr

Coupe du monde U17 – La France en démonstration face à l’Espagne (6-1). Trois Parisiens buteurs

Ce soir, l’Équipe de France affrontait sa bête noire, l’Espagne, dans le cadre des quarts de finale de la Coupe du monde U17. Une rencontre qui avait lieu au Estádio Olímpico de Goiania (Brésil). Pour cette confrontation, le sélectionneur des Bleuets – Jean-Claude Giuntini – avait décidé de titulariser trois des quatre Parisiens présents dans son groupe : Timothée Pembélé, Tanguy Kouassi et Adil Aouchiche. De son côté, le Titi, Arnaud Kalimuendo est rentré en fin de match (84e). Les Français ont livré une démonstration face aux Espagnols (6-1) et se sont qualifiés pour les demi-finales de la compétition. Ils affronteront le vainqueur du match entre l’Italie ou le Brésil.

Pourtant, les Espagnols avaient ouvert le score en première période (1-0, 8e) par Valera, consécutif à une mauvaise relance de la défense française. Mais grâce à un but 100% Parisien, les Bleuets sont revenus dans le match. Sur un corner d’Aouchiche, Kouassi a repris victorieusement le ballon de la tête (1-1, 22e). Quelques minutes plus tard, Mbuku a donné l’avantage aux Français (2-1, 36e), après une belle accélération de Lihadji. Les Bleus ont fait belle impression et ont regagné les vestiaires avec un but d’avance (2-1).

Dès le début de la seconde période, Lihadji a donné un bel avantage à l’Equipe de France (3-1, 46e). À la 54e minute, Pembele a aggravé le score pour les Français, après un corner d’Adil Aouchiche, mal renvoyé par la défense rojita (4-1, 54e). Les Bleuets ont continué à jouer par la suite. Sur un nouveau corner tiré par Aouchiche, Rutter a marqué le cinquième but français (5-1, 59e), face à une défense espagnole apathique. Très en forme, le milieu de terrain offensif parisien a trouvé le poteau (83e). Mais le numéro 10 français a fini par marquer en fin de match en toute sérénité (6-1, 90e+3). Les Bleuets ont livré un récital face à l’Espagne (6-1) avec une prestation XXL du Parisien, Adil Aouchiche, auteur d’un but et de deux passes décisives.

XI de l’Espagne : I.Martinez – David, Carillo, J.Martinez, Lopez – Turrientes (Gerardo, 56e), Ilaix (Escobar, 64e), Navarro – Valera (c) (Aranda, 75e), Moreno, Pedri. Sélectionneur : David Gordo.

XI de la France : Zinga – Soppy, Kouassi, Mastima, Pembele – Agoumé (c), Ahamada – Lihadji (Hassan, 89e), Aouchiche, Mbuku (Millot, 68e) – Rutter (Kalimuendo, 84e). Sélectionneur : Jean-Claude Guintini.

À propos Murvin Armoogum

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée