Tuchel : “Les titulaires du jour méritaient de jouer, ce sont des décisions dures pour Cavani et Sarabia”

Pour la troisième fois de la saison, le Paris Saint-Germain s’est incliné en Ligue 1. À l’occasion de la 12ème journée de Championnat, le PSG s’est écroulé face à la lanterne rouge du classement, le Dijon FCO (1-2). L’entraîneur parisien, Thomas Tuchel, a tenté d’expliquer la défaite de son équipe, au micro de Canal+.

C’est le foot, tout est possible. Ce n’est pas la première fois qu’un dernier du classement gagne contre le premier, et ça ne sera pas la dernière fois. Les raisons de la défaite ? Oui, je pense qu’on a perdu le match pendant la première mi-temps car on a que trois frappes au but et en deuxième (mi-temps) on en a dix-sept. C’est une grande différence. J’attendais une différence dans la vitesse, la mentalité et le challenge. On a joué plus simple en seconde période et pour ça c’était un meilleur match. Mais, on a encaissé deux buts et on a subi trop de frappes, ce n’est pas normal (…) On a joué très, très, très passifs en première mi-temps. Tout le monde nous a dit que nous jouons dans un autre championnat. Oui nous sommes très forts, si nous jouons à 100%. Pas si on ne joue pas ensemble et sans l’intensité nécessaire (…) Pour moi, toutes les équipes doivent jouer à 100%. Aujourd’hui, on n’a pas mérité. On n’a pas joué ensemble. a indiqué le coach parisien dans des propos rapportés par Goal.com.

[MAJ, 00h33] Après le match, Thomas Tuchel s’est présenté en conférence de presse. Il a notamment évoqué ses choix au coup d’envoi du match, dans des propos rapportés par L’Equipe. “Je dois prendre des décisions. On a laissé Mauro Icardi sur le terrain, ce n’est pas un poste où tu laisses un joueur sur le banc quand il est en forme et marque. Ça a été le cas avec Edi (Cavani) pendant des années. Les titulaires du jour méritaient de jouer, ce sont des décisions dures pour Edi, Pablo Sarabia aussi. Ils ont été très performants à l’entraînement. Il y a beaucoup de décisions difficiles à prendre, et j’espère que cela va continuer.”

À propos Murvin Armoogum

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée