degorre

Degorre : “De leur entraîneur, ils n’en ont rien à faire”

Selon Damien Degorre, journaliste de L’Equipe, l’entraîneur Thomas Tuchel est fragilisé au PSG, sans soutien au sein du club ou dans le vestiaire. Cette situation compliquée pour le technicien allemand n’augure cependant de rien pour l’instant. Encore plus parce que le temps du money time n’est pas venu. La saison commence à Paris en février, à ses yeux, et un déclic est toujours envisageable.

“En Ligue 1, l’écart n’est pas aussi abyssal qu’il devrait l’être vu le rapport de forces. En Ligue des champions, on peut reparler des matches à part le PSG-Real qui est abouti. Cela interroge d’ailleurs sur ce qu’est la meilleure équipe à Paris quand on se souvient de la composition. Il n’y avait ni Neymar, ni Mbappé, ni Cavani. On peut en tout cas s’interroger sur l’équilibre de l’équipe. Les questionnements sont logiques, a commenté le journaliste dans l’EDS. Tuchel n’a pas d’appui au club. Nasser ne l’a pas choisi. Leonardo attend le bon moment pour placer un autre entraîneur. Les joueurs majeurs du PSG ont une vision plus égoïste que collective de leur métier aujourd’hui. De leur entraîneur, ils n’en ont rien à faire… Il n’a pas d’appui Tuchel. […] Mais la saison du PSG va commencer en février. Parfois il suffit d’un déclic. Il y a des motifs d’inquiétude mais pas suffisants pour dire que ça va être noir. On disait que l’équipe de France ne gagnerait jamais la Coupe du monde parce qu’elle fait des matches de merde et à l’arrivée elle gagne. Les virages, ça peut aussi exister en club.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée