psggal

Galatasaray adversaire fragile

Si Galatasaray ne compte que deux points après cinq journées de Ligue des champions, il peut encore viser une place en Europa League car Bruges n’affiche que trois points au compteur. Pour cela les Turcs doivent s’imposer au Parc des Princes et espérer que le Real Madrid face la loi en Belgique, même s’il n’y a rien à gagner sportivement pour les Merengue.

Samedi dernier, le prochain adversaire européen du PSG s’est relancé en battant 1-0 Alanyaspor grâce à un penalty de Younès Belhanda (qui a demandé à partir en janvier) et aux exploits de Fernando Muslera (5 parades décisives). Trois points de plus pour ne pointer qu’à la sixième place de la Süper Lig. Ce qui n’est pas le signe d’un grand état de forme. Le club stambouliote pourra compter à Paris sur le retour de blessure de Radamel Falcao (qui a joué 13 minutes samedi) et peut-être sur Şener Özbayraklı. Mais à priori pas sur les blessés Ryan Babel, Sofiane Feghouli (ils n’ont repris que la course). Christian Luyindama et Florin Andone sont eux indisponibles. Avec un but marqué, Galatasaray possède la pire attaque de la Champions League cette saison. Bref, Galatasaray ne vient pas à Paris en épouvantail.

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters