Herrera : “On doit respecter le Borussia Dortmund”

Pas encore totalement remis de sa blessure, Ander Herrera (30 ans) n’a pas participé au festival contre l’AS Saint-Étienne, dimanche (0-4), en clôture de la 18e journée de Ligue 1. Mais l’Espagnol était invité de l’émission Le Décrassage de Luis sur beIN Sports dans laquelle il s’est confié sur son choix de rejoindre le club de la capitale, le début de saison et évidemment la Ligue des champions. Morceaux choisis.

Ses blessures

J’ai été blessé deux fois, ce n’est pas possible d’être blessé. On doit jouer beaucoup de match, combattre pour beaucoup de chose, j’espère être disponible rapidement. C’est la décision du coach de ne pas reprendre cette semaine.

Le Borussia Dortmund

“(Il soupire) C’est bien une question de journaliste, savoir si c’est facile ou non (rires). On doit respecter le Borussia, il le mérite. Ils sont devant le Bayern en championnat. On doit jouer, il peut se passer beaucoup de choses, on doit les respecter, travailler fort pour être prêt pour ce match. Il y a beaucoup de bons joueurs : Sancho, Alcacer, Reus, Hummels, Witsel etc... Tout le monde doit être attentif. Je n’aime pas parler du passé, je préfère le futur, c’est le plus important. On a la possibilité de se qualifier en quarts de finale. Dortmund est une très bonne équipe. Ils attaquent de partout, il y a une ambiance particulière. J’ai parlé avec Verratti ce matin, on pense la même chose. On peut gagner 4-0 mais on peut perdre 4-0 aussi ! Ils peuvent marquer beaucoup de buts.

Les supporters

J’aime l’ambiance en France. Le football est le reflet de la société. J’aime jouer au Parc des Princes, entendre les supporters chanter, quand ils voyagent avec nous. On doit mettre les limites. J’aime l’ambiance et la situation des joueurs avec les supporters.

Son début de saison

Je suis très content. Les deux blessures sont durs pour un joueur. Je suis ici pour rêver, travailler dur, être disponible pour le coach. On doit jouer beaucoup de matches, je suis prêt à aider, j’aime jouer pour cette magnifique équipe. Je suis très heureux d’être ici. Si tu veux jouer dans une équipe comme le PSG, tu dois t’adapter, je suis ouvert pour apprendre un nouveau poste. Avant de venir ici, il y a beaucoup d’informations sur le PSG mais ce n’est pas vrai. J’ai vu Neymar très content, un groupe très compact, heureux, une ambiance magnifique dans le vestiaire. On a quelques joueurs qui peuvent gagner le Ballon d’Or, donc tout le monde cherche les problèmes, ce n’est pas comme ça. Tout le monde est disponible pour l’équipe. Neymar, Mbappé, Verratti, Di Maria ont besoin d’un groupe, ce n’est pas possible de gagner seul.

Quel système ?

On a joué en 4-4-2 ces derniers temps, si on perd le ballon les attaquants ont la bonne réaction. La chose la plus difficile pour le coach c’est de faire un système. On a joué aussi 4-3-3, ou 3-4-3, c’est bon pour l’équipe, c’est plus difficile de nous arrêter. Pour moi, le système n’est pas important, ce qui compte c’est l’attitude des joueurs, qu’ils soient prêts à aider l’équipe.

Thomas Tuchel

J’aime beaucoup les entraînements, sa philosophie. Je dois voir encore dans les prochains mois, mais la connexion avec les joueurs est fantastique. On aime les systèmes dans lesquels ils jouent. Je suis très content d’avoir l’opportunité de travailler avec lui.

À propos Redaction

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée