Icardi

Icardi : “C’est une fierté de marquer l’histoire d’une équipe comme le PSG”

C’est la trêve pour le Paris Saint-Germain et ses joueurs, qui se reposent avant d’entamer la deuxième partie de saison avec les batteries rechargées. Parmi les satisfactions de ces cinq premiers mois, on retrouve la nouvelle recrue Mauro Icardi. Auteur de 14 buts et de 2 passes décisives en seulement 18 matches, l’Argentin réalise des débuts tonitruants. Prêté avec une option d’achat par l’Inter Milan, le numéro 18 parisien s’était confié dans une première interview pour PSG.fr sur son style de jeu. Dans cette seconde partie, il revient sur son parcours mais aussi ses ambitions avec le club de la capitale.

Ses expériences :

À Barcelone j’ai beaucoup appris sur le côté tactique et technique. Car la philosophie de jeu est très forte. Ça m’a aidé en Italie pour m’adapter et comprendre le jeu. Pareil pour les déplacements sur le terrain, car en Italie, ils n’étaient pas habitués aux mouvements que je pouvais faire. Tout ça a développé mon intelligence de jeu sur le terrain. La tactique et l’impact physique ont aussi construit le joueur que je suis aujourd’hui.

Devenu le joueur le plus rapide dans l’histoire du club à avoir inscrit 10 buts, devant Zlatan Ibrahimovic.

Je ne le savais pas ! C’est une fierté de réaliser ce genre de choses et de marquer l’histoire d’une équipe comme le PSG. J’essaye d’être toujours préparé et d’être toujours une option pour mes coéquipiers avec mes mouvements et mes déplacements. Qu’ils puissent avoir l’occasion de servir un joueur libre. Après, dans la surface l’attaquant doit mettre des buts. Je suis toujours prêt et concentré pour enchaîner le plus rapidement possible dès que je reçois le ballon.

Son adaptation rapide :

Nous avons une équipe avec beaucoup de joueurs de très grande qualité. L’équipe a souvent la possession du ballon et moi, en tant qu’attaquant de pointe, j’essaye de déclencher du pressing. Je me démarque aussi pour ouvrir des espaces. Les équipes adverses nous attendent très regroupées dans leur surface. C’est pour ça que j’aide au maximum mes coéquipiers avec ou sans le ballon en créant des espaces. Ça aide l’équipe à marquer des buts. C’est ça le jeu d’équipe.

À propos Redaction

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée