Nasser

Les conseils d’Al-Khelaïfi plaident pour un “classement sans suite”

En 2017, une enquête a été ouverte en Suisse à l’encontre de Nasser Al-Khelaïfi, en tant que patron du groupe beIN, dans le cadre d’une soi-disant affaire de corruption dans le cadre des droits TV de la Coupe du Monde 2026 et 2030. Le PDG du groupe beIN SPORTS est soupçonné d’avoir soudoyé l’ancien numéro deux de la FIFA, en la personne de Jérôme Valcke. Des accusations fallacieuses, estime les conseils du décideur qatarien. Son représentant, via un communiqué transmis à l’AFP, affirme que le président francilien collabore bien avec les autorités compétentes. Nasser Al-Khelaïfi plaide pour un “classement sans suite de l’enquête”. Comme l’explique RMC, Nasser Al-Khelaïfi ainsi que Jérôme Valcke, et un autre individu dont le nom n’est pas connu, se sont donc présentés ce lundi à Berne, en Suisse. Le parquet a d’ailleurs expliqué qu’il s’agissait des dernières auditions de cette affaire.

À propos Redaction

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée