Christopher Nkunku
Image Bundesliga - Christopher Nkunku - RB Leipzig

Nkunku : “Le discours du PSG a toujours été positif, les actes n’ont pas suivi”

Ce mardi, l’Olympique Lyonnais joue son avenir européen. Et tout peut arriver, le club de Jean-Michel Aulas peut finir premier du groupe G s’il l’emporte à domicile contre le Red Bull Leipzig, comme dernier s’il perd et que Benfica bat le Zenit… Il y aura donc du suspense ce soir dans cette poule, et on pourra voir à l’oeuvre Christopher Nkunku (22 ans), en soutien de Timo Werner. Deuxième meilleur passeur en Allemagne, le Titi parisien semble s’épanouir dans son nouveau club.

“Pour mon évolution, c’était mieux de quitter le PSG où j’ai uniquement été aligné quand un autre joueur était blessé ou suspendu. Je voulais rejoindre un club où on me donne ma chance et où on me fasse confiance. A ce niveau-là, je suis très heureux à Leipzig, explique Nkunku dans Le Parisien. Les infrastructures sont ici légèrement supérieures. Nous disposons d’une académie où toutes les sections de jeunes s’entraînent, alors qu’à Paris, elle est loin de celle des pros.”

“Le discours du PSG, chaque été, a toujours été positif me concernant, souligne le joueur formé au club dans L’Equipe. Les actes n’ont pas suivi. Peut-être que ce n’était pas le bon moment. Si je me suis senti visé par les propos de Neymar (les jeunes devraient plus écouter au PSG, ndlr) ? Non, je me suis pas senti visé. S’il avait pensé ça de moi, il serait venu me voir dans le vestiaire. Il ne l’a pas fait. Sur le fond, je ne sais pas s’il a raison, c’est son opinion.

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée